Data Room

Detective Avenue, la fiction/jeu transmedia aux 900 000 euros de budget

Lancé le 4 avril dernier par Murmures Production avec le soutien d’Orange (300 000 €) et du CNC, Detective Avenue est une sorte de Cluedo multicanal (site web, Facebook, mobile, TV Orange) de nouvelle génération à mi-chemin entre une série policière et un jeu en ligne.

Plus de 2 heures de film ont été tournées en une quinzaine de jours seulement et découpées en 58 épisodes, publiés pendant 5 semaines jusqu’au 10 mai prochain. Ils ont intégrés à une dynamique ludique et interactive où les joueurs suivent le déroulement de l’enquête aux côtés d’une héroine, Gaëlle. Tous les modes de communication sont utilisables pour avancer dans la recherche du meurtrier: webcam, e-mails, SMS, messagerie téléphonique de l’héroine. Ces indices payants génèrent des revenus pour la production.

Les trois premières semaines, 12000 joueurs se sont inscrits et le site créé pour l’occasion a recensé 2.5 M de pages vues. Le pari de créer et de valoriser un concept ludique, générateur de revenus, jouant sur le rapport addiction / frustration semble en voie d’être gagné par Murmures Production. Detective Avenue ouvre certainement la voie à une nouvelle dynamique de productions transmedias aux budgets conséquents.

Entretien avec Laurent Guérin, Producteur transmedia de Murmures Production.


La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Detective Avenue, la fiction/jeu transmedia aux 900 000 euros de budget
[Livre Blanc] Dématérialisation RH et organisations multi-sites : quelles synergies ?

[Livre Blanc] Le guide du Manager pour gagner en résilience en période de crise
[Livre Blanc] Etudes en ligne automatisées pour transformer vos data en business
[Livre Blanc] Comment réussir son cahier des charges pour la refonte de sa plateforme web ?
[Livre Blanc] Comment se lancer dans un projet de signature électronique
[Livre Blanc] PME en croissance: quand Excel ne suffit plus