Data RoomMarketing & CommunicationStartup

Digibonus : des opérations spéciales pour recruter des fans

Recruter et animer  et fidéliser des communautés de fans sur Facebook et sur le web via une plateforme technique d’opérations spéciales pour le compte de marques, agences, groupes médias et PME, c’est le concept de Digibonus. Sous la forme de jeux, quizz, tests, votes et autres événements ludiques, la plateforme prévoit d’intégrer notamment des ingrédients de gamification dans ses opérations.

La société fête justement sa 1000ème opération, intitulée « l’examen de la rentrée », pour le compte de PriceMinister. Le modèle de Digibonus repose sur le paiement d’un abonnement à sa plateforme.

Fondée en 2007, Digibonus a bénéficié du soutien de VC comme Alven Capital & IDFC, auprès desquels la société a levé 1,5M d’€ à sa création. La société annonce un CA prévisionnel d’1Md’€ en 2012. Elle compte 13 salariés dont 60% en R&D, vise un marché multi-canal, notamment sur mobile, pour maintenir son objectif de croissance.

Entretien avec Jérémie Wainstain, co-fondateur de Digibonus

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Mouai…Lever 1.5M d’€ en 2007 et faire 1M d’€ 5 ans après sa création, c’est un peu faiblard je trouve, surtout pour une bonne idée.

    Dans le même genre, il y a Kontest et Qualifio qui me paraissent un ton au dessus.

    1. Qualifio why not (quoiqu’inexistants en France), mais Kontest c’est vraiment trop cher pour ce que c’est (2500€ le concours photo, c’est une blague ?)

  2. Qualifio c’est pas mal (mais inexistants en France à ma connaissance) mais Kontest c’est vraiment trop cher pour ce que c’est, 2.500€ le concours photo, ils ont fumé ou quoi ?

Bouton retour en haut de la page
Digibonus : des opérations spéciales pour recruter des fans
[Livre Blanc] Cultivez votre croissance grâce aux paiements
La Poste rachète le Français TimeOne Group pour accélérer dans le marketing digital
google
Publicité en ligne: Google condamné à une amende de 220 millions d’euros en France
CMS Headless: Prismic lève 16 millions d’euros auprès d’Eurazeo Growth et Aglaé Ventures
Quelle trajectoire pour Jellyfish après sa fusion avec Tradelab (Fimalac) ?
[Livre Blanc] Rapport sur la croissance des applications mobiles 2021