Data RoomMarketing & CommunicationStartup

Digibonus : des opérations spéciales pour recruter des fans

Recruter et animer  et fidéliser des communautés de fans sur Facebook et sur le web via une plateforme technique d’opérations spéciales pour le compte de marques, agences, groupes médias et PME, c’est le concept de Digibonus. Sous la forme de jeux, quizz, tests, votes et autres événements ludiques, la plateforme prévoit d’intégrer notamment des ingrédients de gamification dans ses opérations.

La société fête justement sa 1000ème opération, intitulée « l’examen de la rentrée », pour le compte de PriceMinister. Le modèle de Digibonus repose sur le paiement d’un abonnement à sa plateforme.

Fondée en 2007, Digibonus a bénéficié du soutien de VC comme Alven Capital & IDFC, auprès desquels la société a levé 1,5M d’€ à sa création. La société annonce un CA prévisionnel d’1Md’€ en 2012. Elle compte 13 salariés dont 60% en R&D, vise un marché multi-canal, notamment sur mobile, pour maintenir son objectif de croissance.

Entretien avec Jérémie Wainstain, co-fondateur de Digibonus

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

5 commentaires

  1. Mouai…Lever 1.5M d’€ en 2007 et faire 1M d’€ 5 ans après sa création, c’est un peu faiblard je trouve, surtout pour une bonne idée.

    Dans le même genre, il y a Kontest et Qualifio qui me paraissent un ton au dessus.

    1. Qualifio why not (quoiqu’inexistants en France), mais Kontest c’est vraiment trop cher pour ce que c’est (2500€ le concours photo, c’est une blague ?)

  2. Qualifio c’est pas mal (mais inexistants en France à ma connaissance) mais Kontest c’est vraiment trop cher pour ce que c’est, 2.500€ le concours photo, ils ont fumé ou quoi ?

Digibonus : des opérations spéciales pour recruter des fans
Criteo
Publicité: Criteo malmené en Bourse après les annonces anti-cookies de Google
[FW500] Le SMS peut-il rester un levier transactionnel majeur pour les marques?
FinTech : Tencent mène un tour de table de 40 millions d’euros dans la startup française Lydia
PropTech : la startup illiCopro lève 10 millions d’euros et devient Matera
MedTech : Sensome lève 8 millions d’euros pour son micro-capteur dédié au traitement de l’AVC
[Livre Blanc] L’avenir des finances est entre les mains des DAF
Copy link