Actualité

Direct ou différé, sur TV ou ordinateur : les Français adeptes des programmes TV

La télévision fédère : 98% des personnes vivant en France regardent des programmes TV, désormais de plus en plus disponibles « à la carte ».

En ce qui concerne la télévision sur ordinateur, l’étude Global TV réalisée par Mediametrie, révèle que près de 9% des Français âgés de 15 ans et plus ont déjà regardé la télévision en direct sur un ordinateur, une pratique qui reste encore stable par rapport à fin 2007.

Parmi les personnes qui regardent le plus de programmes TV sur leur ordinateur, on observe deux grandes catégories de population :

• Les Télé-streamers : plus d’une personne sur 10 (11% de la population), généralement des hommes jeunes résidant dans les grandes agglomérations, et qui regardent plutôt les contenus vidéo sur internet et en particulier la Catch-up TV. Ils sont plus de 9 sur 10 à surfer sur internet tous les jours ou presque.

• Les Télé-stockeurs : plus jeunes et moins nombreux (6,5% de la population), ils sont urbains et de catégorie socioprofessionnelle supérieure ; ils consomment beaucoup de contenus vidéo stockés sur ordinateur et dont ils ont manqué la diffusion à la télévision. Vivant dans des foyers avec enfants, les Télé-stockeurs sont très équipés en matériel audiovisuel et informatique et abonnés à des offres élargies.

Selon Global TV, les Français expérimentent les nouveaux modes de visionnage des programmes TV. Ainsi, plus d’1 personne sur 2 (55%) a déjà regardé la Télévision en différé (après enregistrement, téléchargement diffusion sur internet…), à la demande (VOD, téléchargement, streaming…) que ce soit sur le poste de télévision, l’ordinateur ou tout autre support. Toutefois, pour l’enregistrement, les pratiques « traditionnelles » restent majoritaires : près de 2 personnes sur 5 regardent des programmes en différé sur leur poste de télévision, enregistrés sur un magnétoscope ou un disque dur enregistreur (PVR) ou un DVD enregistreur.

La Catch-up TV (Télévision de rattrapage) est encore réservée à une population très jeune et plutôt de catégorie socioprofessionnelle élevée, qui pratique la TV de rattrapage principalement via internet : ils sont 5,6 millions de personnes à l’avoir essayée au moins une fois. Mais elle progresse : ils étaient un peu plus de 4 millions à fin 2007. Il faut noter que plusieurs offres de catch up TV ont été créées dans cet intervalle.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Direct ou différé, sur TV ou ordinateur : les Français adeptes des programmes TV
[Made in océan Indien] Quelle est cette startup mauricienne qui veut digitaliser le secteur médical africain?
La stratégie du média Brut pour séduire les jeunes à l’international
Comment gérer les files d’attente avec le numérique?
FinTech: pourquoi Stripe s’allie à des banques traditionnelles comme Goldman Sachs et Citigroup
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM