Disruption ProtestantePodcast

[Disruption Protestante] Thomas Fauré : «Il faut tuer toutes les licornes»

Un podcast animé par Antoine Gouritin

La semaine dernière, Eva Sandri nous a donné un exemple concret de «transformation digitale» à travers son travail de recherche sur les injonctions à l’utilisation du numérique dans les établissements culturels.

Aujourd’hui, pour le dernier épisode de cette saison de rencontres désinspirantes, la parole est à Thomas Fauré, fondateur de la plateforme Whaller. Thomas intervient régulièrement dans la presse Tech mais aussi sur les plateaux TV et radio plus grand public pour faire passer des messages forts. Il a également sorti un livre, «Transmettez !», en fin d’année dernière.

Dans cet opus, il articule de façon claire et non sans talent d’écriture, les thèmes qui lui sont chers et que j’ai repris dans cette interview : l’importance de la poésie et des humanités dans la Tech, le formatage des nouveaux «ouvriers du code», la souveraineté numérique et la nécessité de tuer toutes les licornes.

Bonne désinspiration !

Les notes de l’épisode avec des liens pour aller plus loin sont à retrouver sur : disruption-protestante.fr

Vous pouvez suivre l’actualité de la série sur Twitter : @disruptionpr

Le contributeur 

Passionné par les nouveaux usages du son (audio narratif, son 3D) et de la réalité augmentée, Antoine Gouritin a travaillé pendant quatre ans sur des projets numériques culturels pour de grandes institutions françaises et nord-américaines. Il développe de nouvelles expériences sonores dans des domaines variés.

Disruption Protestante est sa première intrusion dans le monde du podcast qui lui permet de proposer une vision différente et grand public des nouvelles technologies sur un format à l’américaine encore peu entendu dans nos contrées européennes…

Tags
Plus d'infos

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This