ActualitéRetail & eCommerce

[E-commerce] 7 organisations nationales dont la Fevad créent un lobby européen

Un lobby européen dans le domaine du e-commerce devrait bientôt voir le jour. En effet, sept organisations professionnelles nationales, dont la Fevad, se sont réunies le vendredi 17 février dernier à Paris, pour décider de la création de l’Association européenne du e-commerce.

L’organisme devrait voir le jour d’ici le printemps prochain et sera basé à Bruxelles. BeCommerce (Belgique), FDIH (Danemark), Fevad (France), Netcomm (Italie), Thuiswinkel.org (Pays-Bas), Norge Distansehandel (Norvège) et Svensk Distanshandel (Suède) seront les premiers membres à rejoindre cette association.

La nouvelle structure aura pour mission de représenter les intérêts du e-commerce auprès des institutions européennes et d’accompagner le développement du secteur en Europe. Son activité s’articulera autour de trois thématiques : la régulation, les paiements et la logistique.

Une série de rencontres avec les institutions européennes sera organisée au cours de l’année. Par ailleurs, plusieurs manifestations se dérouleront autour de sujets clés pour l’avenir du e-commerce en Europe. Enfin, l’association s’engage à publier régulièrement des études et travaux de recherche concernant l’ensemble du marché européen.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[E-commerce] 7 organisations nationales dont la Fevad créent un lobby européen
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?