ActualitéRetail & eCommerce

[E-commerce] Les infos à ne pas rater: 33,8 millions de Français achètent en ligne, Nature & Découvertes ouvre sa marketplace…

Les infos essentielles de ces derniers jours dans le secteur du e-commerce.

33,8 millions de personnes ont passé des achats en ligne au cours du premier trimestre 2014 en France, selon le Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France dévoilé mardi 20 mai par la Fevad et Mediametrie. Un chiffre en hausse de 4% comparé à l’an dernier. Selon Bertrand Krug, directeur adjoint de Mediamcarre fevadetrie/NetRatings, « On note (…) l’émergence d’une nouvelle forme de commerce en ligne via les sites collaboratifs ou de partage, notamment dans le domaine du tourisme ou encore du transport ». Les 3 sites les plus visités par les internautes français sont Amazon, CDiscount puis celui de la Fnac.

Le leader russe de la vente en ligne Ozon a annoncé le 17 mai qu’il avait pris une participation dans LitRes, le leader du marché du livre numérique en pleine croissance en Russie. Ni la taille de la participation ni le montant de la transaction n’ont été divulguées.

Le 19 mai, l’enseigne qui vend des produits « nature » aux citadins a confirmé que sa place de marché serait disponible d’ici le début de l’été. Elle complètera son offre et ses revenus grâce au Logo_Nature_et_découvertesréférencement de produits dans trois domaines: le bien-être, la jardinerie et la puériculture. Seront ensuite couverts le « outdoor » et l’équipement de la maison.

groupon1Le e-commerçant spécialisé dans les offres d’achat groupés a annoncé le 19 mai qu’il allait proposer Gnome, une solution  de caisse enregistreuse connectée qui intégrera les offres locales. Elle sera disponible sur iPad. Le Gnome communiquera via Bluetooth avec l’application mobile pour identifier le client et appliquer sa promotion.

Le groupe Prisma Média va mettre en place un service de coupons de réduction (de -10% à 70%) sur le site de Télé Loisirs. Seront proposés aux prisma-media-logointernautes, des réductions sur des produits des domaines de la mode, des loisirs, des nouvelles technologies,de la beauté et du lifestyle, via la plate-forme codepromo.tele-loisirs.fr, au sein du site web teleloisirs.fr. Cette nouvelle offre est proposée en collaboration avec Panna Cotta, société allemande spécialisée en couponing en ligne, qui prendra en charge la gestion commerciale et opérationnelle. Télé Loisirs tente de concurrencer Groupon, Radins.com et Ma-reduc.com.

Mercredi 21 mai, l’entreprise de courtage en ligne eBay demandait à tous les détenteurs de compte de changer leurs mot de passe par mesure de sécurité. Et pour cause, elle venait d’être victimeebay d’une attaque informatique. Les pirates sont parvenus à pénétrer dans le réseau d’eBay fin février et début mars et ont eu accès aux données concernant environ 145 millions de clients, a précisé la société. Ce qui pourrait constituer un piratage sans précédent par son ampleur.

AlibabaLe 16 mai dernier, lors d’un déplacement diplomatique en Chine, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a été reçu par Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, en vue de signer un accord pour favoriser la visibilité des produits français sur les plate-formes du géant Chinois de l’e-commerce. « Ce protocole d’entente est une excellente opportunité pour que davantage de consommateurs chinois découvrent de nouvelles marques françaises, à travers un système de distribution moderne » a déclaré le ministre.

Tags

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[E-commerce] Les infos à ne pas rater: 33,8 millions de Français achètent en ligne, Nature & Découvertes ouvre sa marketplace…
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link