ActualitéHealthcare

Pharmacies en ligne illégales : plus de 10 000 sites Internet fermés par Interpol

Plus de 10 000 sites Internet ont été fermés

Interpol vient de procéder à sa plus grande opération contre les pharmacies en ligne illégales avec 237 arrestations et 36 millions de dollars de médicaments « potentiellement dangereux » saisis entre le 13 et le 20 mai. Pour y parvenir, l’organisation internationale de police qui regroupe 190 pays membres a coordonné plus de 200 agences, issues de 111 pays, qui ont pris part à l’opération.

Operation-Pangea-VII-3_sqligallerysliderImage

Elle précise avoir lancé 1 235 investigations, supprimé 19 000 annonces publicitaires illégales et fermé plus de 10 000 sites Internet. Au total, 543 000 paquets ont été inspectés et 20 000 saisit pour un total de 9,4 millions de médicaments faux ou illicites interceptés, en particulier des pilules amincissantes, contre la toux et le rhume ou encore le cholestérol.

« Le seul objectif des réseaux criminels organisés derrière la vente de ces médicaments contrefaits et illicites est de faire de l’argent, et ils ne se soucient pas des conséquences potentiellement mortelles de leurs actes», a déclaré Ronald K. Noble, le secrétaire général d’Interpol. «Les résultats de l’opération Pangea VII ne sont pas seulement une question de saisies et d’arrestations, mais aussi la démonstration de l’engagement croissant des pays membres dans la lutte contre ces crimes, et leur expertise croissante», a déclaré Aline Plançon, chef de produits médicaux contrefaçon d’Interpol.

Crédit photo : Interpol
Bouton retour en haut de la page
Pharmacies en ligne illégales : plus de 10 000 sites Internet fermés par Interpol
[SEED] LoneScale lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime
Molotov condamné à verser 7 millions d’euros au groupe M6 et à cesser de diffuser ses chaînes
Agroalimentaire: NumAlim lance une base de données pour tout connaître des aliments
[SEED] La startup niçoise Livmed’s lève 2 millions d’euros pour son service de livraison de médicaments
Marketing digital: focus sur des techniques de génération d’audience appliquées au BtoB
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête