ActualitéHealthcare

Pharmacies en ligne illégales : plus de 10 000 sites Internet fermés par Interpol

Plus de 10 000 sites Internet ont été fermés

Interpol vient de procéder à sa plus grande opération contre les pharmacies en ligne illégales avec 237 arrestations et 36 millions de dollars de médicaments « potentiellement dangereux » saisis entre le 13 et le 20 mai. Pour y parvenir, l’organisation internationale de police qui regroupe 190 pays membres a coordonné plus de 200 agences, issues de 111 pays, qui ont pris part à l’opération.

Operation-Pangea-VII-3_sqligallerysliderImage

Elle précise avoir lancé 1 235 investigations, supprimé 19 000 annonces publicitaires illégales et fermé plus de 10 000 sites Internet. Au total, 543 000 paquets ont été inspectés et 20 000 saisit pour un total de 9,4 millions de médicaments faux ou illicites interceptés, en particulier des pilules amincissantes, contre la toux et le rhume ou encore le cholestérol.

« Le seul objectif des réseaux criminels organisés derrière la vente de ces médicaments contrefaits et illicites est de faire de l’argent, et ils ne se soucient pas des conséquences potentiellement mortelles de leurs actes», a déclaré Ronald K. Noble, le secrétaire général d’Interpol. «Les résultats de l’opération Pangea VII ne sont pas seulement une question de saisies et d’arrestations, mais aussi la démonstration de l’engagement croissant des pays membres dans la lutte contre ces crimes, et leur expertise croissante», a déclaré Aline Plançon, chef de produits médicaux contrefaçon d’Interpol.

Crédit photo : Interpol

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Pharmacies en ligne illégales : plus de 10 000 sites Internet fermés par Interpol
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée
Orange
Orange envisage une OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique