ActualitéRetail & eCommerceRussie

E-commerce: Ozon lève 150 millions de dollars

L’Amazon russe a convaincu deux apporteurs de capitaux: Sistema, la plus grande holding diversifiée cotée russe, et sa filiale Mobile TeleSystems.

Maëlle Gavet la PDG de l’e-commerçant russe Ozon a choisi Twitter pour annoncer la nouvelle: le groupe vient de boucler la levée de 150 millions de dollars.

 

L’opération constitue la plus importante levée de fonds de l’Internet russe connue à ce jour. Une belle victoire pour cette Française en poste à Moscou. Les fonds proviennent de Sistema, la plus grande holding diversifiée cotée russe, ainsi que de sa filiale l’opérateur télécoms Mobile TeleSystems (MTS). Ces fonds devraient accompagner le développement des différentes sociétés de la Holding Ozon: OZON.ru, OZON.travel, O-Courier, Sapato.ru et Solutions OZON.

Ozon.ru, c’est l’équivalent d’Amazon en Russie. Il s’en est d’ailleurs largement inspiré lors de sa création à la fin des années 1990. Mais face à la lenteur de la Poste russe, Ozon a pour sa part pris le décision de créer son propre système de distribution avec des points de retrait dans 87 villes, comme le rapportait investisseurs-pour-financer-sa-logistique.html » target= »_blank »>La Tribune dans un article daté d’avril 2011. Cette année là, le groupe été parvenu à lever 100 millions de dollars (soit 72,5 millions d’euros) auprès de quatre fonds d’investissement. L’an dernier, l’e-commerçant a enregistré un chiffre d’affaires de 750 millions de dollars, en progression de 50% sur un an.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-commerce: Ozon lève 150 millions de dollars
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence
discord
Discord lève 500 millions de dollars et double sa valorisation
A la rencontre de Michel Meyer, Technical Program Manager pour Facebook, basé à San Francisco
[Silicon Carne] Creation economy: comment l’industrie de la création fait sa révolution
Picnic lève 600 millions d’euros pour prendre le marché de la livraison à contrepied