ActualitéComData Room

[E-publicité] Les infos essentielles: NextPerf part en Amérique, Yahoo respire avec Honda…

[tabs]

[tab title= »Deux règles sacrées pour les éditeurs sur le native advertising »]

iabLes contenus de brand content dits « natifs », aussi appelés « native advertising », agitent le monde de la publicité digitale. Et l’Internet Advertising Bureau (IAB) l’a bien compris. La branche britannique de IAB a publié un « mode d’emploi » à destination des éditeurs car, d’après elle, certains n’hésiteraient pas à créer de la confusion entre le contenu d’information (indépendante) et les contenus marketés (achetés donc non-indépendants).

L’IAB France avait déjà publié quelques mois plus tôt des cas d’études sur le sujet. Rien de bien nouveau dans ce rapport donc, si ce n’est un effort de clarification et de rappeler l’obligation de transparence aux éditeurs. Pour ce faire, il faut « utiliser un langage qui signifie que l’éditeur est payé pour ce contenu », à l’aide d’éléments visuels « qui ne sont pas éditorialement indépendants » (logos, design, police de caractères, et tout autre élément différentiant). Ensuite, le contenu natif doit être « labellisé » avec des termes tels « sponsorisé par, offert par ».

« Le native est clairement un nouveau format pour les marques, et permettra de mieux rencontrer les besoins en marketing, du branding au marketing direct », écrit encore l’IAB.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’âge de la maturité en Chine »]

Capture d’écran 2015-02-10 à 16.55.58Les revenus de la publicité sur Internet ont progressé de 40% en 2014 pour atteindre un record à 154 milliards de Yuan (près de 22 milliards d’euros), après deux années de croissance sensiblement moins fortes, selon le iReseach Consulting Group, un cabinet de conseil chinois.

« Le marché a atteint un âge mature », indique-t-il. Malgré le léger ralentissement, les revenus ont tout de même doublés en seulement deux ans, souligne l’étude. Pour 2015, le marché de la publicité online devrait peser 209,3 milliards de Yuan, soit 29 milliards d’euros. Une chose est sûre, les Chinois sont passés maître dans l’analyse des données fournies par les réseaux sociaux tels Weibo et Guangdiantong.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Yahoo décroche un contrat vital avec Honda grâce à la série « Community » »]

yahoo bandeauLa sixième saison du sitcom américain « Community », autrefois diffusé sur la chaine NBC, sera sponsorisé par Honda sur le portail Yahoo. La marque automobile bénéficiera ainsi d’une offre packagée lui permettant d’apparaître en vidéo pré-roll, mais aussi dans la série avec du placement de produits. Sont également prévues des bannières sur les divers sites de Yahoo. De quoi donner de l’air à la firme de Marissa Mayer, dont le modèle publicitaire est encore jugé particulièrement fragile outre-Atlantique.

Depuis le troisième trimestre 2012, le moteur de recherche ne parvient pas à augmenter ses revenus sur le display. Le première épisode de la série sera diffusé sur le portail américain dès le 17 mars.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Quand le cauchemar AdBlock Plus génère des revenus publicitaires »]

eyeo-adblock-gmbhL’année dernière, 144 millions de personnes ont utilisé un bloqueur de publicité tel AdBlock Plus. Lui même a annoncé 60 millions d’utilisateurs « ABP»aux Etats-Unis. Mais AdBlock Plus se différencie des autres solutions avec sa « liste blanche » qui autorise environ 300 marques a passé les mailles du barrage. En d’autres termes, l’extension sélectionne les publicités « non-agressives » et les laisse s’afficher.

Baptisée l’« Acceptable Ads initiave », cette solution de la société Eyeo, qui édite AdBlock Plus, plait bien à Google, Amazon et Microsoft. Si celles-ci n’ont aucun mal à payer la taxe pour « bonne publicité respectant le mode d’emploi Eyeo », d’autres acteurs plus petits n’ont sans doute pas cette chance, comme le soulève le site Gizmodo. Tout aussi discutable, le fait qu’une société puisse décider de ce qui est « bon », tout en se rémunérant dessus. Elle a au moins le mérite de chercher une solution entre supprimer sans pitié le chaos publicitaire, et devoir le subir dans la navigation.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »NextPerf ouvre un bureau aux Etats-Unis »]

nextperfLa solution de retargeting NextPerf s’installe aux Etats-Unis avec pour objectif de se tailler une part dans le marché du programmatique. Celui-ci devrait représenter 63% du marché de la publicité digitale en 2016 outre-Atlantique, soit plus de 20 milliards de dollars d’investissements publicitaires. La société est déjà présente dans toute l’Europe ainsi qu’au Brésil et en Amérique du Nord.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »M6 mobile s’attache les services de l’agence PlayApp »]

m6 second écran social tvLe portail mobile de la chaine privée a choisi l’agence PlayApp pour développer sa stratégie sur les réseaux sociaux. L’agence sera notamment en charge du Community Management et de la mise en avant des contenus du groupe M6.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Replay: Mobile Network Group s’offre Appsfire »]

appsfireMobile Network Group, présidé par Paul Ansellem, a annoncé s’être offert la société de marketing mobile AppsFire, fondée en 2011 et dirigée par Ouriel Ohayon. En ligne de mire, le marché américain sur lequel l’entreprise de publicité sur mobile est déjà présente, contrairement à son nouveau propriétaire MNG. En savoir plus.

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This