ActualitéRetail & eCommerce

[E-Tourisme] Ecotour.com passe sous pavillon allemand

Ecotour.com, agence française de voyages online, passera le 1er septembre prochain sous le giron de l’allemand Tomorrow Focus, en lui cédant 55% de son capital. Le montant de la transaction est évalué entre 8,5M et 12M €.

Ecotour.com passe sous pavillon allemand

L’allemand Tomorrow Focus, notamment éditeur de la plateforme HolidayCheck.fr, a récemment annoncé qu’il s’apprêtait à racheter 55% du capital du site web français Ecotour.com. Le président-fondateur, Guillaume Victor-Thomas, et les actionnaires historiques conserveront le solde du capital jusqu’à un nouvel accord.

La transaction sera effective dès le 1er septembre prochain et est comprise entre 8,5M et 12M €.

Fondé en 2006 et basé à Courbevoie, Ecotour emploie actuellement 23 salariés. Le site web se présente comme une des premières agences low cost online. La plateforme propose, en effet, un système de réservation automatisé qui vise à diminuer les coûts et à améliorer la fiabilité du service. La société table sur un CA 2012 de 50M €.

HolidayCheck compte, pour sa part, près de 250 collaborateurs et revendique un chiffre d’affaires annuel supérieur à 600M € et près de 25,5M de visites mensuelles.

Grâce à cette acquisition, HolidayCheck compte profiter de la technologie de réservation mise au point par les équipes d’Ecotour. De son côté, la plateforme française pourra bénéficier des systèmes de notation et des outils de SEO développés par la société allemande.

Pour l’heure, les deux plateformes, Ecotour.com et HolidayCheck.fr, poursuivront respectivement leurs propres activités. Si Guillaume Victor-Thomas conserve son poste de président, Matthias Papet, à la tête de HolidayCheck France, sera quant à lui nommé directeur général de la nouvelle entité.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[E-Tourisme] Ecotour.com passe sous pavillon allemand
Réalité augmentée: après le succès de « Pokémon Go », Nintendo veut réitérer l’exploit
Marketing : pourquoi D-AIM fusionne avec Splio
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce