ActualitéBusinessEdTech

EdTech : l’Europe peut-elle rivaliser avec la Chine et les États-Unis ?

Interview de Marie-Christine Levet, co-fondatrice d'Educapital

Le marché mondial de l’EdTech a le vent en poupe mais pour l’heure, ce sont surtout la Chine et les États-Unis qui se taillent la part du lion en captant près de 75% des investissements mondiaux du secteur. Dans le détail, l’Empire du Milieu concentre 55% des investissements mondiaux, soit 4,5 milliards de dollars, tandis que le pays de l’Oncle Sam s’octroie 23% de ces investissements, soit 1,9 milliard de dollars, sur un marché mondial pesant 8,3 milliards de dollars, d’après le rapport annuel d’Educapital, fonds d’investissement européen spécialisé dans les start-up de l’éducation et de la formation.

Face à cette hégémonie sino-américaine, l’Europe concentre à peine 10% des investissements du secteur, soit 780 millions de dollars, dont 246 millions en France. Et alors que la Chine a annoncé son intention d’investir plus de 30 milliards de dollars dans l’EdTech d’ici 2020, l’Europe peut s’appuyer sur le Royaume-Uni, la France et la Scandinavie pour tirer son épingle du jeu sur un marché en pleine essor. Dans l’Hexagone, qui enregistre la plus forte croissance en Europe, la plateforme OpenClassrooms, qui propose des cours et des formations diplômantes en ligne, a notamment bouclé l’an passé un tour de table de 60 millions de dollars.

Educapital, catalyseur de pépites françaises et européennes

Une levée de fonds majeure qui doit en appeler d’autres. C’est d’ailleurs la mission que se sont données Marie-Christine Levet et Litzie Maarek en lançant en novembre 2017 le fonds Educapital dans un contexte délicat. Et pour cause, seulement 3% du secteur de l’éducation est digitalisé en France, alors que 6°% des élèves de primaire exerceront demain un métier qui n’a pas encore été inventé, indique la structure dotée de 47 millions d’euros.

Investissant des montants compris entre 500 000 euros et 2,5 millions d’euros, Educapital ambitionne de faire émerger les fleurons français de l’EdTech, de la petite enfance à la formation professionnelle. A ce jour, le fonds a investi dans sept entreprises, dont Student Pop.

Educapital : les données clés

Fondatrices : Marie-Christine Levet et Litzie Maarek
Création : 2017
Siège social : Paris
Activité : fonds d’investissement européen spécialisé dans les start-up de l’éducation et de la formation

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This