ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

El Corte Inglés, la plus importante chaîne espagnole de grands magasins, s’allie avec Alibaba

Avec l'AFP

El Corte Inglés, célèbre chaîne espagnole de centres commerciaux, a annoncé un partenariat avec le géant chinois de la vente en ligne Alibaba. Dans le cadre de cet acord, El Corte Inglés, dont les boutiques sont présentes seulement en Espagne et au Portugal, vendra ses produits à travers le monde sur les plateformes d’Alibaba, comme Tmall ou AliExpress.

De son côté, le site de commerce en ligne AliExpress, qui appartient à Alibaba Group, développera des «espaces physiques» au sein des centres commerciaux du Corte Inglès, afin de créer «de nouvelles et attrayantes expériences de vente» et conquérir le marché espagnol. Les clients d’AliExpress pourront également récupérer leurs produits achetés en ligne dans ces centres.

El Corte Inglés mise sur la vente en ligne pour éponger ses dettes 

El Corte Inglés bénéficiera aussi de l’intégralité des «solutions technologiques prodiguées par Alibaba Cloud», comme l’analyse de données pour orienter «la prise de décisions entrepreunariales en temps réel» ou l’intelligence artificielle pour personnaliser l’offre des boutiques du Corte Inglés. «Nous espérons unir nos forces pour offrir aux consommateurs en Chine et dans le monde entier les meilleurs produits et expériences», a affirmé Rodrigo Cipriani Foresio, directeur d’Alibaba Group pour l’Espagne, le Portugal, la Grèce et l’Italie.

Dimas Gimeno, ancien président du Corte Inglés, ambitionnait déjà de rapprocher les grands magasins et la vente en ligne et avait proposé d’introduire El Corte Inglés en Bourse. Mais sa stratégie avait déplu à une partie de la famille propriétaire du groupe qui l’avait débarqué en juin et remplacé par Jesús Nuño de la Rosa, homme de confiance de Marta et Cristina Álvarez, filles adoptives d’Isidoro Álvarez, le patron historique du groupe créé en 1940 à Madrid. Miné par une dette importante, El Corte Inglés a enregistré un chiffre d’affaires de 15,9 milliards d’euros (+2,8% sur un an) l’an dernier et un bénéfice net consolidé de 202 millions d’euros (+24,9% sur un an).

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This