ActualitéAmérique du nordBusinessTech

En plein lancement de l’iPhone X, Apple confirme son retour à la croissance

Les fêtes de fin d’année s’annoncent sous les meilleurs auspices pour Apple. Quelques heures avant la sortie de l’iPhone X, Apple a balayé les craintes autour d’éventuels retards de production ou délais d’approvisionnement de son nouveau smartphone en annonçant des résultats meilleurs que prévu pour le trimestre écoulé et même des prévisions supérieures aux attentes des analystes pour la période des fêtes.

Au quatrième trimestre de son exercice décalé 2017, clos le 30 septembre, Apple a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 52,58 milliards de dollars, en hausse de 12%. Dans le même temps, le bénéficie net de la firme américaine a atteint 10,71 milliards de dollars, contre 9,01 milliards de dollars un an auparavant.

Signe que l’iPhone reste le moteur de croissance principal du groupe, les ventes du smartphone d’Apple ont généré 28,85 milliards de dollars de revenus, soit 55% du chiffre d’affaires total de la marque à la pomme. Au quatrième trimestre, Apple a ainsi écoulé 46,7 millions de smartphones. Les ventes des gammes Mac et iPad se portent également très bien puisqu’elles ont respectivement grimpé de 25% et 14% au cours du dernier trimestre. Autre indicateur positif pour Apple, les ventes en Chine, qui ne cessaient de chuter depuis trois trimestres, ont augmenté de 12% entre juillet et septembre.

Deuxième meilleure performance annuelle après 2015

Au total, Apple a enregistré 229 milliards de dollars de revenus lors de son exercice décalé 2017, ce qui permet à la marque à la pomme de signer la deuxième meilleure performance annuelle de son histoire, derrière le record de 2015 (233 milliards de dollars). En 2017, Apple a ainsi renoué avec la croissance, à hauteur de 6%, après une année 2016 difficile, marquée une baisse du chiffre d’affaires du groupe, avec un recul de 8%, pour la première fois en quinze ans.

Dans la lignée de ces bons résultats, Apple s’est montré tout aussi optimiste pour ses prévisions de chiffre d’affaires pour la période des fêtes de fin d’année. La firme de Cupertino, qui mise sur le succès de l’iPhone X, s’attend ainsi à engranger entre 84 et 87 milliards de dollars d’ici fin décembre. Rassurée par ces annonces, la Bourse a salué les bonnes performances d’Apple. La capitalisation de la firme américaine a ainsi brièvement dépassé les 900 milliards de dollars pour la première fois. En 2018, le groupe dirigée par Tim Cook tentera de passer la barre des 1 000 milliards de dollars.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This