ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

En pleine expansion, Snapchat pourrait lever 75 millions d’euros supplémentaires

La start-up avait déjà levé plus de 10 millions d’euros et revendique désormais 5 millions d’utilisateurs quotidiens actifs.

L’application de partage de photos éphémères Snapchat serait sur le point de boucler un tour de table de 100 millions de dollars, soit 75 millions d’euros. C’est en tout cas ce qu’avance le site GigaOm qui s’appuie sur une source proche du dossier. L’identité des investisseurs reste encore inconnue mais il s’agirait, cette fois-ci, d’un hedge fund. L’opération pourrait valoriser Snapchat plus de 500 millions de dollars (378 millions d’euros).

En février dernier, la start-up avait bouclé un premier tour de table supérieur à 10 millions d’euros auprès notamment de Benchmark Capital. Selon le New York Times, cette augmentation de capital avait alors valorisé la jeune pousse entre 60 et 70 millions de dollars (45 et 53 millions d’euros)

Imaginée par des étudiants de l’université de Stanford, l’application a été lancée en septembre 2011 et permet à ses membres de déterminer la durée de vie des photos entre une et dix secondes. Un bon moyen de partager quelques souvenirs et clins d’oeil entre amis sans laisser de traces sur la toile… A moins que le destinataire, réactif, ne fasse une capture d’écran de la photo envoyée.

Selon Techcrunch, ce nouveau tour de table permettrait aux co-fondateurs Evan Spiegel et Bobby Murphy d’étendre le réseau de serveurs de la société ainsi que ses équipes, notamment commerciales pour doper la monétisation du service.

Si le business model de l’application est pour le moins relativement flou, son accélération, elle, est criante. La start-up revendique aujourd’hui 5 millions d’utilisateurs quotidiens actifs et 150 millions de clichés échangés chaque jour, contre 20 millions en octobre 2012.

En décembre dernier, Facebook a lancé une application similaire baptisée Poke. Toutefois, l’application ne semble pas rencontrer le même succès que son homologue précise un article de Forbes.

Snapchat semble donc avancer seule sur ce terrain de l’image éphémère… Quelques applications de messagerie proposent toutefois également d’échanger rapidement quelques clichés. Parmi elles : Whatsapp, Wink, Kik ou encore Pixplit.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
En pleine expansion, Snapchat pourrait lever 75 millions d’euros supplémentaires
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
tiktok
Comment TikTok veut séduire les PME européennes