ActualitéData RoomTech

[Entretien exclu] Découverte de Connect, le second écran de TF1

2 ans après lancé son application iPad, TF1 pousse plus loin la logique du deuxième écran avec l’arrivée de Connect, une véritable expérience de télé synchronisée  l’intérieur du site et des applications de MyTF1. Elle sera disponible à partir du 2 février pour le retour à l’antenne de The Voice. En utilisation optimale sur une tablette, Connect est également proposé pour smartphone et PC afin de s’adapter au parc de terminaux des téléspectateurs.

iPad GUI PSDInspiré notamment par les solutions connectées de CBS, Connect propose 3 fonctionnalités principales :

  • Découpe du flux par la production pour un partage de moments forts via les réseaux sociaux
  • Partage par les utilisateurs de leurs propres choix de séquences de 1mn30 de l’émission (Instant Replay)
  • Applications dédiées à des émissions et synchronisées avec le déroulé live. Ex : le « 5eme Coach » sur The Voice. Les utilisateurs sont challengés en direct via Connect. Un classement est réalisé à la fin de l’émission avec des dotations à la clé.

La gamification pourra aller au-delà des émissions elles-mêmes pour s’introduire dans les espaces publicitaires et donner ainsi libre cours à la régie de TF1 dans la commercialisation  de campagnes multimédias. A ce jour près de 5M d’applications iOS ou Android de MyTF1 ont été téléchargées et la chaîne revendique 15 M de fans » sur tous les réseaux.

Entretien exclu et démo avec Olivier Abecassis, Directeur de e-TF1.

Bouton retour en haut de la page
[Entretien exclu] Découverte de Connect, le second écran de TF1
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom