A la uneEuropeRetail & eCommerce

Eram arrive à pas de loup sur le modèle de la marketplace pour les créateurs

Les temps sont plus difficiles pour les retailers historiques du monde de la chaussure et de l'habillement. A l'image de son concurrent Vivarte qui détient la marque André, dans la tourmente, le groupe Eram vient, lui, d'annoncer qu'il va fermer ses 28 magasins en Belgique. Pour ce groupe 100% familial créé en 1927 et propriétaire de 12 marques (dont Tati, Gemo, Mellow Yellow, Bocage), il s'agit notamment de résister aux assauts des pure players tels Zalando, Spartoo, Sarenza, mais aussi à l'offensive d'Amazon en matière de prêt-à-porter qui a fait venir une dizaine de marques dans sa verticale mode. 

Dans un tel contexte, le groupe, qui a généré 1,5 milliard d'euros de chiffres d'affaires en 2015, doit limiter les pertes et conserver ses marges en France, son principal marché avec 300 magasins. «Ces opérateurs traditionnels ne réalisaient plus que la moitié des ventes de chaussures en France en 2015, contre 60% en 2010», observait en décembre 2016 une étude Xerfi.

Pour affronter les nouvelles plateformes, Eram mise sur sa marque, quitte à lui adjoindre quelques innovations pour la rajeunir. Dernièrement, il vient ainsi de présenter sa nouvelle chaussure au talon personnalisable en boutique, grâce à l'impression 3D, «pour 125 euros en moyenne», précise Renaud Montin le directeur marketing et digital. Un idée digitale qui rappelle une autre tentative, celle un an plus tôt de donner la possibilité au client de changer la couleur de la chaussure avec une application. Mais pour répliquer plus directement à Amazon et autres plateformes, en mars prochain, Eram va ouvrir «un corner sur le site pour diversifier notre offre avec des créateurs, et des marques plus premium», annonce à FrenchWeb Renaud Montin. 

Dans le monde, Eram compte 1 500 points de vente et emploie 11 000 personnes.

PDG: François Feijoo

Fondateur : Famille Biotteau

Siège: Nantes

Date de création: 1927

Effectifs: 
11 000 (groupe propriétaire de Tati, Gemo, Texto, Bocage, Mellow Yellow…) (1 400 Eram)

 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Eram arrive à pas de loup sur le modèle de la marketplace pour les créateurs
FinTech : les institutions financières européennes sont-elles prêtes à embrasser l’open banking ?
Amazon prêt à faire un pas de plus sur le marché des voitures autonomes?
Spécial Retail : Sous la contrainte de la crise, Leroy Merlin se transforme digitalement
StopCovid: les raisons du feu vert de la Cnil
Pourquoi Walmart se déleste de Jet.com, marketplace acquise pour 3 milliards de dollars il y a 4 ans
Doctolib installe son second site français à Nantes
Copy link