ActualitéBusinessTech

Espionnage des utilisateurs via des apps: que se passe-t-il entre Facebook, Google et Apple?

 La guerre semble ouvertement déclarée entre Facebook et Apple. De son côté, Google a reconnu son erreur et annoncé avoir désinstallé son application sur iOS. Retour sur les faits. 

De quoi s’agit-il exactement? Le  « Developer Enterprise Program » d’Apple permet aux entreprises de pouvoir développer des applications internes en leur octroyant des certificats spéciaux. L’entreprise jouit donc d’une plus grande liberté et peut créer des apps plus puissantes, mais uniquement à destination de ses employés. Les conditions d’utilisation du programme sont très claires sur ce point. Or, Facebook et Google s’en son servi pour développer des applications proposées ensuite au grand public afin de récolter leurs données…

Une guerre Facebook vs Apple?

Comment Facebook et Google ont-ils contourné cette règle et pour quelles raisons? Commençons par le réseau social de Mark Zuckerberg. Comme l’a révélé TechCrunch, depuis 2016, Facebook payait des personnes -âgées entre 13 et 35 ans- pour qu’elles installent l’applicationCambridge Analytica. Mais c’est la première fois qu’il prend une décision aussi radicale envers l’entreprise de mark Zuckerberg et envers un autre géant du Web. Une situation particulièrement fâcheuse pour Facebook. Le réseau social utilisait ce programme pour gérer ses services internes à grande échelle et ses développeurs s’appuient dessus pour mettre à jour les applications et tester de nouvelles versions. L’entreprise ayant confirmé que cette action est bien en train de paralyser une partie de ses activités. Apple est-il allé trop loin? Veut-il faire tomber Facebook? Rappelons en tout cas que Facebook savait très bien ce qu’il faisait et qu’une de ses précédentes applications, Onavo, qui fonctionnait sur le même principe que «Facebook Research» avait déjà été retiré de l’App Store par Apple

Ce que montre aussi cette passe d’armes est la position de force acquise par Apple à travers son magasin d’applications, là où Facebook se retrouve dans une position de vulnérabilité. La question est de savoir ce qu’ils peuvent maintenant proposer à Apple pour régler cette situation.

Toujours disponible sur Google Play

Mais malheureusement, Facebook n’est pas la seule entreprise a avoir abusé de ce programme. De la même façon, Google a aussi utilisé son adhésion au

Copie d’écran Google Play, 31 janvier.

 

De la même façon, Facebook a désactivé son application problématique sur iOS mais par sur Android.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
apple
Espionnage des utilisateurs via des apps: que se passe-t-il entre Facebook, Google et Apple?
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer