Marketing & Communication

Et pour quelques dollars de plus… Facebook pâtit du cour des devises, le bénéfice trimestriel chute de 20%

Facebook a publié ses résultats pour le premier trimestre de l’année :

  • le chiffre d’affaires progresse de 42% à 3,53 milliards de dollars ;
  • le bénéfice trimestriel net chute de 20% à 509 millions de dollars, contre 639 millions de dollars un an plus tôt.

 

Au final, Facebook a pâti de la hausse du dollar qui a pesé sur son chiffre d’affaires à l’international. La firme dirigée par Mark Zuckerberg affirme que ses revenus corrigés des variations du cours du dollar lui auraient permis une hausse de 49% de son chiffre d’affaires.

Les revenus publicitaires générés sur mobile ont connu une forte progression sur la période, avec une croissance de 59% par rapport à la même période un an plus tôt. Surtout, le mobile représente désormais 73% des revenus publicitaires dans leur ensemble sur les trois premiers mois de l’année. Les dépenses ont cependant fortement augmenté (+83%) à 2,61 milliards de dollars (GAAP).

Côté usage, le réseau social compte 936 millions d’utilisateurs quotidiennement actifs au premier trimestre 2015, en hausse de 17% par rapport à la même période un an plus tôt. Le nombre d’utilisateurs mobiles quotidiennement actif a quant à lui progressé de 31%, à 798 millions d’utilisateurs en moyenne en mars.

Au-delà de son site, Facebook a également enregistré de bonnes performances sur plusieurs de ses autres plates-formes sociale. Instagram a ainsi récemment franchi les 300 millions d’utilisateurs dans le monde, dépassant ainsi Twitter, et WhatsApp a récemment franchi les 800 millions d’utilisateurs.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Et pour quelques dollars de plus… Facebook pâtit du cour des devises, le bénéfice trimestriel chute de 20%
Relation client : ChapsVision met la main sur NP6
Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros
Happydemics
Études d’opinion: regards croisés sur un marché en pleine évolution
Favikon
Influence Marketing : Favikon lève 500 000 euros pour noter les influenceurs
Pourquoi la Cnil inflige-t-elle des amendes de 100 et 35 millions d’euros à Google et Amazon?
Face à un modèle publicitaire contraignant, comment les créateurs de contenus se réinventent