ActualitéMarketing & CommunicationStartup

[Etude] Facebook aurait généré 1,9 milliard d’euros en France en 2011

1,9 milliard €. C’est la somme qu’aurait généré directement et indirectement l’activité de Facebook, en France en 2011. En effet, une étude publiée aujourd’hui par le cabinet Deloitte s’est attachée à chiffrer l’impact de Facebook sur l’économie européenne.

D’après cette enquête d’envergure, l’écosystème de la plateforme aux 800M d’utilisateurs aurait créé près de 232 000 emplois dans la zone géographique étudiée, et généré 15,3 milliards €. Plus précisément, en France, Facebook serait à l’origine de plus de 22 000 emplois. Quant aux 1,9 milliard € générés dans l’Hexagone :

  • 1,1 milliard € correspondraient à la publicité et au marketing en ligne. Ce secteur aurait d’ailleurs bénéficié de la création de plus de 12 000 emplois liés à Facebook, en 2011.
  • La branche technologique aurait, quant à elle, généré près de 647 M €.
  • L’écosystème des applications Facebook serait, pour sa part, à l’origine de 213M € et de 2100 emplois. Toutefois, selon le cabinet, ce chiffre devrait tendre à augmenter notamment via le récent déploiement des applications Timeline.
  • Enfin, pour ce qui est des effets purement directs, (la valeur générée directement par Facebook France, comprenant les salaires de ses employés français, les taxes payées sur le territoire) Facebook serait à l’origine de seulement 4M € en 2011 et d’une centaine d’emplois.

Parallèlement à la publication de cette étude, Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook, a annoncé aujourd’hui à Munich le lancement d’Ad Boost, un dispositif de soutien destinés aux PME européennes. Au total, 5M € devraient être débloqués en 2012, via des crédits publicitaires et des ressources de formation. Près de 50 000 entreprises sont concernées.

Réalisée auprès des 27 pays de l’Union européenne et de la Suisse, l’enquête menée par le cabinet Deloitte, prend en compte les effets directs de Facebook sur l’économie, ses effets indirects (la valeur créée par les sociétés de son écosystème) et les effets induits (la valeur générée par les effets directs et indirects dans le reste de l’économie).

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Facebook aurait généré 1,9 milliard d’euros en France en 2011
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises
Streaming: 6 mois après son lancement, Quibi cherche déjà un repreneur
Netflix: le déconfinement ralentit sa croissance sur ses marchés matures tandis que l’action chute