Marketing & Communication

[Etude] Facebook et Twitter au bureau, c’est bon pour l’entreprise !

Le cabinet KPMG vient de publier une enquête d’envergure mondiale, baptisée « Going Social : How businesses are making the most of social media. »  Basée sur un panel de 1850 managers et de plus de 2 000 salariés à travers 10 pays, l’étude montre que l’usage des réseaux sociaux en entreprise tend à être bénéfique pour leur activité, notamment en améliorant le bien être au travail de leurs employés.

En effet, d’après les résultats de cette étude, le niveau de satisfaction au travail des employés interrogés est supérieur dans les entreprises qui autorisent l’accès aux réseaux sociaux (63 %), qu’au sein des entreprises qui limitent cette accès (41 %).

Interdire catégoriquement l’accès aux plateformes sociales lors du temps de travail semble contre productif. En effet, près de 75% des employés interrogés s’attendent à pouvoir accéder aux réseaux sociaux lorsque leur entreprise les utilise à des fins marketing. Dans le cas d’une interdiction, un tiers des collaborateurs contourneraient les dispositifs de sécurité de leur propre ordinateur pour satisfaire leur envie. Une attitude qui tendrait donc à favoriser les problèmes de sécurité informatique.

En parallèle, même si l’usage des réseaux sociaux continue à susciter de nombreuses craintes en matière de données personnelles, ces derniers présentent également de nombreux avantages pour les entreprises qui en autorisent l’utilisation.

En effet, 80 % des entreprises concernées ont constaté de nombreux impacts positifs. Ainsi, 88,8% des sondés évoquent le partage des connaissances, 86,9% la satisfaction au travail, 80 % déclarent étendre leur réseau relationnel, tandis que 82% disent générer des gains de productivité.

Par ailleurs, parmi les entreprises qui autorisent l’usage des réseaux sociaux, près de 60% ont mis en place une politique d’usage à cet égard. Un dispositif qui semble également être bénéfique pour l’activité des entreprises puisque, selon l’étude,  57% des employés qui ont reçu une formation sur l’usage des réseaux sociaux sont susceptibles de diffuser des messages positifs sur l’entreprise, contre seulement 36 % des employés qui n’ont pas reçu de formation.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Facebook et Twitter au bureau, c’est bon pour l’entreprise !
Face à Meero, la startup française Ocus lève 20 millions d’euros auprès de Ring Capital
Adwanted lève 15 millions d’euros auprès de Swen Capital et Financière Arbevel
Potions
E-commerce: Potions lève 1,3 million d’euros auprès de Side Capital pour sa solution sans-cookies
Global Founders Capital, Kima Ventures et Roxanne Varza (Station F) investissent dans la startup Onepilot
MyFeelBack, nouvelle acquisition de Skeepers
Trustt
Marketing: la startup française Trustt lève 1 million d’euros auprès de Tomcat Invest