EtudesRetail & eCommerce

[Etude] Le prix comme critère d’achat online n°1 des Français

Le groupe de e-commerce Rakuten (Price Minister) a récemment révélé les résultats d’une étude concernant les habitudes d’achats en ligne de près de 5 000 internautes à travers le monde.

visuel-e-commerce8888014584517773459-1

On y apprend ainsi que le prix reste le principal critère d’achat sur les sites marchands pour 61% des internautes sondés et plus particulièrement pour 70% des internautes français. 49% des sondés avancent la fiabilité du vendeur comme déterminant de l’achat, notamment dans les pays asiatiques où ce critère arrive en tête des préoccupations de 69% des Indonésiens et de 65% des Thaïlandais.

Seulement au second rang sur le Vieux Continent, la confiance devance néanmoins pour les Européens des critères comme les options de livraison (chères à 26% des Européens et 22% des Français contre une moyenne mondiale de 29%) et les conditions de paiement (20% des réponses mondiales contre 12% chez les Français et seulement 6% en Grande-Bretagne) indique Rakuten.

Des éléments qui sont aussi devancés par la diversité de l’offre, considérée par 40% des sondés comme une de leurs principales attentes pour les achats en ligne. Le choix est ainsi un critère autant important que le prix pour les internautes allemands (chez respectivement 57 et 58% des sondés) et est cité par 47% des Français.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Etude] Le prix comme critère d’achat online n°1 des Français
[DECODE] La grande distribution française et les GAFA, un pacte avec le diable ?
Smaaart, startup spécialiste des smartphones reconditionnés, réunit 4 millions d’euros
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
Lemon Way se renforce sur le paiement en ligne européen avec une levée de 25 millions d’euros
La startup Algolia lève 110 millions de dollars pour son moteur de recherche dédié aux entreprises
La startup Transaction Connect lève 1,5 million d’euros pour mettre fin aux cartes de fidélité
Copy link