ActualitéManagement

[Etude] Les cadres dirigeants français et la coupure pendant les vacances

Le site de recrutement des cadres, Experteer, publie une étude sur la relation qu’entretiennent les cadres et dirigeants avec l’envie et/ou le besoin de décrocher pendant les vacances. Si les français ne sont ceux qui ont le plus de difficultés à prendre leurs distance avec le bureau, ils restent néanmoins plus connectés à leur travail que certains de leur homologues européens. 74% des profils de haut niveau français partent en congés cet été.

  • 42% d’entre eux emportent leur smartphone et plus d’un tiers leur ordinateur portable professionnel
  • 62% regardent leur boîte e-mail professionnelle au moins tous les deux jours
  • 48% des personnes interrogées préfèrent être tenues au courant de ce qui se passe au bureau pendant les vacances

L’étude pointe une véritable difficulté à décompresser puisque 42% des profils de haut niveau français déclarent avoir besoin de quelques jours pour oublier leur travail en début de vacances. Les anglais (46%) et surtout les italiens (61%) ont plus de mal mais la coupure semble un plus facile pour les allemands (40%) et très aisée pour les espagnols (16%).

Autre enseignement, les femmes cadres semblent attacher plus d’importance aux vacances que leurs homologues masculins.

  • 60% des hommes se disent être d’accord ou plutôt d’accord avec le fait d’être contactés pour le travail pendant leurs congés contre 49% de femmes seulement
  • 56% des femmes ont pu mettre leur travail de côté pendant leurs dernières vacances contre seulement 46% des hommes
  • 39% des femmes souhaiteraient que le travail pendant les vacances soit reconnu contre 28% seulement des hommes
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Etude] Les cadres dirigeants français et la coupure pendant les vacances
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link