ComCyrille FrankData Room

La boîte à outils idéale du Community Manager

Quels sont les outils indispensables à un Community manager efficace ? Voici une liste participative non exhaustive qui répond à trois grandes problématiques : veille, production, diffusion.

VEILLE

Il vous faut un bon agrégateur de flux RSS pour surveiller l’occurrence des mots-clés de la marque, du site dont vous avez la charge. Vous pouvez intégrer les flux de Google actualité, de Google Blogs, de Twitter, de Delicious, Slideshare…

L’intégration de flux RSS en provenance de Twitter se fait sur l’ancienne version en ligne (plus pour longtemps semble-t-il). La nouvelle interface ne propose pas cette fonction pour le moment bien qu’il en soit fait mention dans l’aide. On peut aussi recourir à Search Twitter ou ajouter manuellement l’adresse suivante en changeant le pseudo à la fin http://search.twitter.com/search.atom?q=from:frenchweb

N’oubliez pas l’outil Ponyfish pour créer votre propre flux RSS quand ce dernier n’existe pas sur un site. Attention, il faut bien sur qu’il existe une zone d’actualisation sur la page visée : on ne peut récupérer ce qui n’existe pas (images, liens mis à jour manuellement).

Le plus professionnel des agrégateurs est Google Reader qui permet d’intégrer des centaines de flux sans ciller. Flux que vous pourrez classer ensuite par thématique. Mais sa vraie force réside dans la possibilité de faire des recherche par mots clés sur l’ensemble des sources, sur un dossier en particulier ou sur un seul et même site. Plus fort encore, Google puise les informations directement sur les archives de certains sites, ce qui lui permet de remonter des pages qui ne sont plus en ligne !

Netvibes
Netvibes

Netvibes est une alternative plus conviviale d’aspect pour réaliser sa revue de presse rapidement. Vous pouvez aussi y suivre vos différentes boîtes e-mail, votre mur Facebook ou des comptes Twitter spécifiques. Les widgets de service fournissent aussi météo, programme télé, bloc-note etc.

Avantage : la possibilité de créer des alertes sur mots-clé pour suivre les publications dont l’objet vous intéresse sur WordPress, Bing, Yahoo et plus.

Inconvénient : recherche moins fine puisqu’elle s’applique à l’ensemble de la page Netvibes. Au delà d’un certain nombre de flux, l’outil devient lent et surtout illisible.

iGoogle est très semblable à Netvibes sur le principe, mais moins agréable d’utilisation. Il supporte davantage de flux que Netvibes toutefois (ah c’est joli ou efficace, on ne peut pas tout avoir ! :)

Search Twitter : outil indispensable pour surveiller ce qui se dit sur Twitter en temps réel, par langue ou territoire, sur une période précise, sur un utilisateur en particulier. Très complémentaire de l’agrégateur RSS puisqu’on peut y ajouter le flux RSS d’une requête qu’on estime pertinente. Pour bénéficier de toutes ces fonctions avancées, cliquer sur Advanced search en haut à droite.

Tweetdeck ou Hootsuite, les deux meilleurs clients Twitter pour monitorer ses différents réseaux sociaux en un instant. Hootsuite dispose de fonctions de programmation de tweets (que je ne saurais recommander par ailleurs) et d’outils statistiques. Mais le choix de l’un ou l’autre des deux clients sera surtout déterminé par l’attrait de l’interface (assez subjectif).

Tweetmeme, Wikio, Topsy : suivre les tendances sur Twitter et dans l’actualité. Réaliser sa veille techno et dans le même temps, trouver les liens à retweeter qui vont intéresser votre communauté. Le premier est très américain, les deux suivants plus « couleur locale ». Ceci dit, il est bon de jeter un œil sur ce qui fait outre-Atlantique. Qu’on le veuille ou non, ils ont un peu d’avance en matière technologique…

Delicious : ranger ses bookmarks mais surtout faire de trouvailles chez les autres : outils, études, sites institutionnels… Pensez à récupérer le flux RSS des comptes ou mots-clés les plus utiles (par exemple le mot clé “tools” pour être au courant des derniers outils Internet). Mise à jour du 22/12/10 : Outil qui sera non pas fermé mais vendu

Pearltrees : organisation des informations et des liens sous forme graphique par arborescence. Aussi joli qu’efficace pour faire le tour d’un sujet mais trop jeune pour être exhaustif sur tous les sujets. Le futur Wikipedia visuel espérons !

Alerti pour une veille succinte et rapide cet outil peut s’avérer utile pour la version gratuite, mais pour les fonctions avancées, il faudra s’offrir la version Premium prévue début 2011 (export des données, statistiques avancées, abonnement rss). (Mise à jour 17/12/10 – 14h42)

DIFFUSION MARKETING

Avoir un blog, un compte Twitter c’est bien, mais il ne faut hésiter à irradier sur d’autres plateformes et notamment video, les plus puissantes et fréquentées.

Dailymotion Official content
Dailymotion Official content

Youtube, Dailymotion pour distribuer sa production et récupérer un player embarquable. (“embeddable”). Possibilité de créer une rubrique dédiée en “offical content” : sorte de vitrine de ces vidéos aux droits de partage paramétrables. Pour la mise en avant de ces vidéos, c’est ensuite affaire de qualité éditoriale et de négociation commerciale…

Slideshare, Scribd pour faire connaître ses présentations, augmenter la notoriété de sa marque. Partagez, partagez, cela servira davantage votre société que gérer la rareté ou organiser la pénurie.

Flickr pour diffuser images, photos de ses produits, sa marque etc. Particulièrement intéressant pour accroître la résonance d’un évènement, d’un salon, d’un show quel qu’il soit. Publiez les meilleures photos, et pensez à bien les tagguer sur le mode à la fois descriptif et symbolique pour qu’elles circulent le plus possible. Ex: une photo d’une Ferrari sur un salon auto: Ferrari 308 GTB, luxe, arrogance, whealth, richness (et oui ne pas oublier l’anglais).

Le plus important est de bien concevoir les images en amont : servir l’utilisateur, pas parler de soi. Cela déterminera les angles, la créativité des photos (penser à l’exploitation illustrative de ces photos) et du coup leur succès.

Penser évidemment aux autres plateformes sociales selon l’affinité de votre cible : LinkedIn, Viadeo, Facebook… (maj 22/10/10 – merci Rachel)

Mesurer son efficacité, monitorer son audience

Bit.ly permet de suivre le nombre de clics sur vos liens en temps réel.

Backtype calcule le nombre de clics, fournit le détail des retweets et conversations, le total de vues sur Twitter, de likes et relais sur Facebook.

Pour savoir qui vous a retweeté, Topsy ou Tweetmeme sont utiles aussi (parfois une url buggue bizarrement sur l’un ou l’autre de ces sites, mieux vaut en avoir plusieurs).

Spredfast, solution globale d’analyse, de monitoring et de gestion de publication sur les différents médias sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, Flickr. (Gratuité limitée dans le temps)

PRODUCTION DE CONTENUS

Choisir sa plateforme de blog
WordPress, le plus complet tout en étant accessible. Préférez l’achat d’un nom de domaine plus l’hébergement plutôt que le blog wordpress, moins professionnel et moins bon en termes de référencement. L’aide d’un webmaster pour l’activation des DNS est recommandée surtout en .fr, c’est loin d’être évident!

Jimdo, le plus simple. Assez limité dans la mise en forme pour la version gratuite. Mais existe maintenant une déclinaison e-commerce « clé en mains » (nom de domaine, hébergement compris) qui peut suffire à une PME.

Coveritlive
Coveritlive

CoverItLive pour réaliser des récits en temps réel (compte-rendu d’audiences, de matchs, de concerts…). Permet de créer un fil d’informations courtes mis à jour sur l’écran de l’internaute sans qu’il n’ait à intervenir. Gratuit !

Google Doc pour effectuer un travail collaboratif comme cet article. Et retrouver ensuite l’identité des participants grâce à l’historique des modifications. :)

Optimiser sa page Facebook

Le kit de développement complet pour ceux qui souhaitent améliorer leur page Facebook
A noter que Facebook cesse de promouvoir le FBML pour privilégier le Javascript SDK. On entre ici sur les terres du développement web, débutants s’abstenir.

Facebook Marketing Solutions : nouveautés, astuces, trucs simples pour se démarquer.

Voir aussi mon article précédent : les meilleures applications Facebook

Soigner son expression

Utilisez les dictionnaires en ligne !!  S’exprimer avec un minimum de fautes, c’est une évidence pour ne pas nuire à la marque que l’on représente. Vérifier, revérifier dès que l’on a le moindre doute.

Le dico de TV5 ou Reverso : définitions, conjugaisons, synonymes…

Lexilogos : plus complet puisqu’il propose des dictionnaires d’hier (moyen et ancien français), des dictionnaires visuel, des encyclopédies

CNTRL : pour aller encore plus loin, étymologie, proxémie…

Pour la traduction :  WordReference ou Reverso en tant que dictionnaires simples. Pour la traduction de sites web ou de phrases complètes, l’utilisation de Google translate peut s’avérer utile (pour comprendre le sens global, pas pour une traduction professionnelle naturellement).

Travailler les images

Le Community manager est souvent un peu webmaster, c’est lui qui s’occupe du blog et à ce titre, il doit savoir manier les images, les photos. Il y a Photoshop bien sûr, mais quand on ne dispose ni de la licence, ni de la compétence (pas évident de s’auto-former), reste quelques alternatives.

LiveQuartz : pour faire des petits montages sans être obligé de recourir à Photoshop. Permet de facilement retoucher une image, ajouter du texte, changer les couleurs, détourer.

Photofiltre
: outil de retouche d’image gratuit doté, comme son nom l’indique, de filtres intéressants ou encore Picknick, outil de retouche très convivial.

The Gimp : aussi puissant que Photoshop et gratuit. Les habitués d’Adobe seront déconcertés forcément par l’interface, les autres apprécieront la puissance de l’outil.

Trouver des images libres de droit ?

Search Creative Commons
Search Creative Commons

Search.creative.common.org : méta-moteur qui puise dans diverses sources et notamment le prolifique Flickr (pensez à vérifier les droits précis associés à chaque image : modification, usage commercial etc.). Attention, poster une photo sur un site qui diffuse de la publicité ou émanant d’une entreprise commerciale est considéré comme un usage commercial en soi.

Stock.Xchg même si la qualité et la quantité de photos libres de droit a diminué après sa vente, ce site reste très utile pour illustrer des propos ou des situations de façon créative.

Compfight qui va piocher sur Flickr mais à l’interface très rapide et très intuitive (juste un bouton à cocher pour obtenir les photos libres de droit).

Se former en continu

Apprendre Twitter : parce que des nouvelles applications et possibilités émergent constamment et qu’un bon gestionnaire de communauté apprend toujours.

Et la rubrique Experts de Frenchweb bien sûr :)

Un grand merci à Caroline Manseau aka DariumDM,  sebastienmas, Daphné Le Portois, bellevillechick, Clémentine, Olivier, Lars, Chantal Boyer, Emiland, Thierry, Jérémy, Fab, ToSiMpHaL… qui ont contribué chacun à cette liste non exhaustive. Si j’ai oublié quelqu’un, dites-le moi ou si vous souhaitez que j’ajoute votre lien Twitter : cfrankfr@gmail.com

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

57 thoughts on “La boîte à outils idéale du Community Manager”

    1. Bonsoir Laurent,

      J’imagine que Seesmic est bien aussi (je ne l’ai pas testé personnellement), mais pour ce qu’on m’en a dit l’interface des deux autres semble plus conviviale et plus complète. Après c’est très subjectif. Mais comme je ne voulais pas non plus allonger trop la liste… :)

  1. Dans la rubrique soigner son expression, je rajouterai aussi un correcteur orthographique, comme celui de Firefox, mais aussi grammatical comme celui de Reverso ou de Word

    1. Merci Blogenman, Reverso est dans ma liste :)

      Oui Word peut être utile aussi (même s’il est parfois un peu capricieux sur le mode de reconnaissance de la langue, ce qui surligne tout en rouge)

  2. Merci pour le résumé, c’est vrai qu’on s’y perd parfois un peu avec tous ces outils :)

    Pour mes veilles j’utilise pearltrees (pearltrees.com) que je trouve plus pratique et plus intuitif que delicious…L’organisation se fait par arbres et non plus par tags, ce qui est bien plus visuel.

    1. Merci Emiland,

      C’est vrai que ce mode de navigation est très bien pour des dossiers d’actu. Mais commme il n’est pas encore très connu, il reste un peu vide quand même comparé à delicious. On va parier sur l’avenir toutefois…

      je l’ajoute à la liste merci :)

      1. Bonsoir Cyrille,

        c’est cool d’avoir rajouté Pearltrees! :)

        Il est maintenant même possible d’enlever Delicious car le site va bientôt fermer d’après une actu toute chaude sur TechCrunch : http://tcrn.ch/fuV0WK

        Il ne vous reste plus qu’à passer sur Prezi : http://bit.ly/hHaFn3 d’autant plus qu’il est possible d’importer tous ses bookmarks delicious ;)

        Merci encore pour l’article Cyrille

  3. Une autre précision sur Google Reader, pour moi les points forts de Google Reader sont :

    1- Le tri par magie, je suis abonné à plusieurs centaines de flux RSS mais le tri par magie me permet de résister à la surcharge informationnelle en me mettant les articles les plus intéressant en premier. Plus je note des articles comme étant intéressant plus Google Reader s’adapte à mes centres d’intérêts.

    2- La liste de partage, grâce à au partage d’article Google Reader est une véritable plateforme de veille collaborative.

    3- Le moteur de recommandation d’article, de flux et de personne, ce basant sur ce que j’ai jugé intéressant et sur mes tags Google Reader peux me conseiller des flux connexes et des personnes partageant mes centres d’intérêts et contrairement au moteur de recommandation de twitter c’est souvent très pertinent.

    Google Reader Fan Inside ;-)

  4. Un article très complet. Merci de mentionner alerti. Une précision cependant, la gratuité n’est pas limitée à 30 jours. Nous sommes sur un modèle freemium. La version actuellement en beta test est la version gratuite. Une version premium payante est prévue début 2011 avec des fonctionnalités avancées (dont l’export des données, l’abonnement rss, des statistiques avancées, l’archivage des données..).

    1. Bonjour Rachel,

      J’ai rajouté une petite ligne pour vous…
      Il existe tellement de plateformes, je ne pouvais pas tout citer. Mais j’ai évoqué les trois principaux

      Merci :)

  5. Il va falloir mettre à jour le billet concernant Delicious, qui ne fermera pas ;)

    Sinon je propose pour ma part Evernote, indispensable pour prendre des notes, photos, bookmarks etc. même en déplacement.

    Bonne journée.

  6. Moi qui apprend ce corps de métier ça m’est beaucoup utile!
    Il n’est pas évident de devenir community manager du jour au lendemain (je le réalise dans le cadre d’un stage). alors merci pour ces info pratiques!

  7. Merci pour ces ressources. Je découvrais Ponyfish mais déception, le site renvoie vers une mort annoncée le 15/08… Mais ceux qui sont intéressés par la fonctionnalité peuvent utiliser http://www.feeddude.com.

    Sinon, question pour Thierry, comment récupérer le flux RSS d’une recherche Twitter du type « données publiques » near:paris within:100km ?

  8. Très bon article, j’utilise déjà une bonne partie de ces outils et je vais tester les autres !

    J’y ajouterai :
    Yahoo Pipes très pratiques pour créer des flux RSS personnalisés (avec des Alertes Google notamment)
    http://pipes.yahoo.com/pipes/

    Scoop.it pour rendre sa veille publique et pour surveiller des sujets précis.
    http://www.scoop.it/

    Tumblr comme plateforme de blog alternative à WordPress.

    Et bien sûr Mailchimp pour les CM qui doivent créer et envoyer des newsletters
    http://mailchimp.com/
    Les outils de suivis sont très bien fait.

  9. J’ai découvert une pépite.

    http://tweetedtimes.com

    Twitter est génial pour faire de la veille, mais Twitter est un outil de discussion. La durée de vie d’un tweet est courte et il est facile de louper un article intéressant.

    Tweeted Times inverse le processus, il reconstruit une vue contenu à partir des échanges sur Twitter et il vous permet de le retrouver sous forme de flux RSS. La boucle est bouclée :) Chaque item du flux RSS est un article et on retrouve l’ensemble de la discussion autour dans le contenu du flux : j’adore !

    Voici par exemple le flux RSS de ma liste sur la thématique entreprise 2.0 :

    http://tweetedtimes.com/thierry_lefort/e20-france/rss.xml

    Have fun !

  10. Je pense que comme l’article d’origine date un petit peu, il faut aussi rajouter tout le domaine e-réputation qui prend une place forte pour le community management.

    Je pense à:
    VoiceObserver : surveillance de sa marque et de ses concurrents sur le web (http://www.VoiceObserver.com)
    Alerti : surveillance twitter (entre autre) (http://www.alerti.com)

    Et également à de nouveaux outils pour lutter contre l’infobésité, comme :
    OnliGence : qui va faire une veille automatisée (http://www.OnliGence.com).
    Paper.li

    Et un produit qui mérite d’être un peu plus cité (je pense, mais bon, c’est subjectif, mais je vois les résultats chez les clients:
    MashupXFeed : qui va alimenter automatiquement les sites en contenu pertinent (http://www.MashupXFeed.com).

  11. Merci pour tous ces logiciels bien pratique, particulièrement compfight :-). Pour les images, j’utilises aussi pixlr.com. C’est ultra simpe, rapide et gratuit.

  12. Mille mercis à l’auteur et aux nombreux commentateurs/contributeurs.
    @cyrille frank :
    1 – je pense qu’il est tellement utile et plébiscité que cet article mériterait une mise à jour régulière. Il deviendrait ce faisant un standard, une bible, qui resterait d’actualité.
    2 – google doc est évoqué comme outil de production de contenu collaboratif. J’utilise depuis bientôt 2 ans cet outil, mais je ne l’ai pas encore(et vu aucun exemple chez quiconque) utilisé comme outil de production/diffusion. Je cherche un exemple car je pense que c’est l’avenir, couplé à Google +, qui soit dit en passant, a remplacé google reader …

  13. Je rajouterais également bufferapp.com qui comme Hottsuite permet de connecter plusieurs comptes de réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn) et de s’en servir pour partager des pages web depuis votre navigateur sur n’importe lequel de vos comptes. La planification et l’analyse des statistiques sont possibles dès la version gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This