ComData Room

[Etude] Pourquoi 1 membre Facebook sur 5 « unlike » une page

Sur Facebook, ne jamais considérer les fans comme acquis … 40% d’entre eux changeraient d’avis pour ensuite « unliker » la page en question.

En effet, selon une étude menée par DDB Paris et OpinionWay à travers 6 pays, sur plus de 1500 membres Facebook interrogés, 630 ont déclaré qu’ils avaient déjà « unliké » une page. Principale raison invoquée… »La marque ne m’intéresse plus », à 49%.

Viennent ensuite:

  • L’information disponible n’est plus intéressante, à 46%
  • Trop d’informations publiées, à 36%
  • La marque poste des informations que je n’aime pas, à 27%
  • Trop peu d’informations publiées, à 14%
Les résultats sont également détaillés selon les pays. Ainsi, on apprend qu’en France les membres Facebook finissent principalement par « unliker » une page parce que la marque ne poste pas une information assez intéressante, ou au contraire parce qu’elle poste trop d’informations.
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

11 thoughts on “[Etude] Pourquoi 1 membre Facebook sur 5 « unlike » une page”

  1. « Trop d’informations publiées, à 36% », « Trop peu d’informations publiées, à 14% »… Selon vous, quel rythme de publication faut-il adopter ?

  2. Nous avons créer une page fan facebook il y a moins de 6 mois et avons déja 50k fan, et très peu de désinscriptions.

    Les consignes que nous avons appliqué sont :
    – Au moins 2h d’écart entre 2 news
    – pas de prise de partie sur les news mise en ligne
    – Activité 7/7 et forte réactivité à l’actu.

    Je pense qu’on est pas loin de la recette miracle.

  3. Cela m’étonne que ne ressorte pas le fait que les internautes « like » souvent des pages pour laisser un commentaire négatif, se plaindre, … et ensuite unlike lorsque le commentaire est déposé, ou lorsque leur problème a été réglé par le service client (pour des entreprises comme SFR, Iberia, …). A moins que ça ne soit intégré dans « the brand was no longer of interest to me ».

    Et je suis intéressée aussi par la réponse qui sera apportée à Gpenverne

  4. Intéressant sondage et commentaires !
    Nous avons créé le réseau Jyvai, le 1er city network des villes sur Facebook !
    A ce titre, et sur les fans pages des villes que nous gérons, force est de constater que la publication trop fréquente de contenus (notamment de news) entraîne de la désaffection. Bien que peu nombreuse, car le réseau compte déjà plus de 26 000 personnes, c’en est la cause majeure !
    J’aurai tendance à rejoindre Frieh sur l’écart entre les news, et avec un maximum de publications sérieuses, avec une réelle valeur ajoutée, de 6 à 7 dans une journée !

  5. Les chiffres de l’étude ne sont pas une surprise. C’était déjà interprétable dans l’étude Wave 2010 ou celle de Performics.

    Sur plusieurs pages de nos clients nous avons volontairement réduit le nombre de prises de parole depuis un an.

    Et les résultats ne se sont pas fait attendre : plus d’affichage, plus de feedback et des fans qui restent fidèles car la marque ne s’adresse à eux que lorsqu’elle a vraiment quelque chose à dire !

  6. Les chiffres de l’étude ne sont pas une surprise. C’était déjà interprétable dans l’étude Wave 2010 ou celle de Performics.

    Sur plusieurs pages de nos clients nous avons volontairement réduit le nombre de prises de parole depuis un an.
    Et les résultats ne se sont pas fait attendre : plus d’affichage, plus de feedback et des fans qui restent fidèles car la marque ne s’adresse à eux que lorsqu’elle a vraiment quelque chose à dire.

  7. Hello,

    Entre Frieh qui dit qu’il faut poster environ toutes les deux heures (avec le résultat obtenu) et Laetitia qui dit réduire volontairement la fréquence des interventions, on se demande quelle stratégie adopter.

    A+

  8. En fait il faut peut-être aussi resituer une chose : le CM n’est pas un recruteur de fans (surtout pour 50k de fans) !

    Ce sont les redirections par médias, mailing, site, etc. qui font arriver les visiteurs sur une fanpage.
    Ensuite, ce sont les applications, les onglets et la qualité du CM qui entrent en jeu pour transformer le visiteur en fan.

    Et de notre côté nous avons rarement vu un taux de fans (nouveau fans/delikers) rester positif avec des news toutes les deux heures. Sauf thématiques particulières comme les médias.

  9. Laetitia a raison, nous avons obtenu un tel nombre de fan car notre page dépend directement de notre site média.

    La fréquence de 1 post toute les 2h ne semble en effet valable que si les informations diffusées sont en lien direct avec l’actualité.

    Tout dépend donc de votre type d’audience. La ou je considère que nous avons obtenu de très bon résultats réside dans le fait que nous avons une moyenne de 12 désinscription / jour contre plus de 300 nouveaux « j’aime »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This