ActualitéRetail & eCommerceTech

[Etude] Quels sont les impacts de la publicité mobile ?

Achat online, achat en magasin, achat depuis un mobile, recherche d’informations complémentaires… Le cabinet Nielsen s’est récemment penché sur les actions que générait la publicité sur mobile.

L’étude, menée aux Etats-Unis, en Italie, en Allemagne et au Royaume-Uni, a recensé au total 6 pratiques différentes :

  • Achat online depuis un PC
  • Achat instore
  • Achat online depuis le smartphone (ou la tablette) utilisé(e)
  • Recherche d’informations complémentaires
  • Visionnage intégral de la publicité pour en savoir plus
  • Utilisation d’un coupon de réduction proposé dans la publicité

Si l’étude opère une distinction entre les publicités mobiles consommées sur tablette ou depuis un smartphone, les résultats entre les deux supports diffèrent peu. En effet, la majorité des utilisateurs sondés opte davantage pour un achat online depuis leur PC après avoir vu une publicité mobile. Ainsi, seule une petite minorité des personnes interrogées réalise un achat directement depuis son smartphone ou sa tablette, et ce notamment aux Etats-Unis, où cette pratique ne concerne que 4% des utilisateurs de tablette et 8% des utilisateurs de smartphone. Les sondés sont également nombreux à regarder la publicité en entier ou à effectuer des recherches complémentaires pour en savoir plus sur le produit ou le service en question.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Quels sont les impacts de la publicité mobile ?
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués