Actualité

[Exclu] Etudes : l’usage de l’affiliation chez les annonceurs et les éditeurs

Le Collectif des Plateformes d’Affiliation vient de publier les résultats de deux enquêtes menées en parallèle sur l’«Usage de l’Affiliation par les Annonceurs» et l’«Usage de l’Affiliation par les Editeurs», réalisées entre avril et juin 2012.

La première étude sur l’usage de l’affiliation,  effectuée auprès de 70 annonceurs, révèle 4 points importants:

  • Les budgets alloués à l’affiliation ont augmenté ces 2 dernières années (60% des répondants), et en particulier dans les secteurs de la Mode (30%) et de la Finance/Assurance (20%). 59% des répondants déclarent vouloir investir un budget plus important en affiliation dans les 2 ans à venir.
  • Les performances de l’affiliation ne sont plus à prouver:  30% de répondants déclarant enregistrer plus de 100 000 clics par mois grâce à l’affiliation et  18% génèrent un chiffre d’affaires de plus de 300 000€ par mois via l’affiliation.
  • Les annonceurs sont de plus en plus exigeants face aux plateformes d’affiliation puisque tous les critères proposés dans le choix d’une plateforme sont notés comme « extrêmement » ou « très » importants.
  • Le mécanisme de l’affiliation est bien compris par les annonceurs. En effet, les répondeurs citent comme avantages : la capacité à générer du CA (93%), le recrutement de prospects (98%), et la maitrise des coûts (93%)

Lire l’intégralité de l’étude ici.

La seconde étude sur l’usage de l’affiliation, effectuée auprès de 319 éditeurs, met également en évidence 4 points clés:

  • Les sites de contenu et l’E-mailing d’acquisition sont considérés comme les principaux leviers en affiliation. 54% des répondants utilisent les sites de contenus et 14% utilisent l’e-mailing comme levier.
  • Les secteurs les plus mis en avant par les éditeurs sont la Mode (29%), la Beauté (28%) et la Finance (26%). Les secteurs Gambling et Voyage enregistrent quant à eux une forte baisse.
  • Les principaux critères de sélection d’un éditeur pour rejoindre une plateforme sont ceux liés à la rémunération et ceux leur permettant de valoriser leur offre (qualité des annonceurs, outils promotionnels, etc).
  • Les opportunités pour le marché de l’affiliation sont le mobile (59%) et les réseaux sociaux (46%), qui constituent une nouvelle source de trafic et de monétisation. En revanche, la loi sur les cookies ainsi que la crise économique sont considérées comme des menaces.
  • Enfin, 45% des éditeurs estiment que l’avenir de l’affiliation dans les 5 ans à venir est assez ou très positif.

Lire l’intégralité de l’étude ici.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Exclu] Etudes : l’usage de l’affiliation chez les annonceurs et les éditeurs
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt
Copy link