A la uneAcquisitionActualité Start Me UpTransport

EXCLUSIF – OuiCar rachète Unevoiturealouer.com : « nous voulons proposer une voiture à louer dans chaque rue de France »

La start-up parisienne revendique gérer le cinquième parc automobile français à la location

Deux mois après avoir levé 3 millions d’euros auprès de Jaïna Capital, le fonds de Marc Simoncini, et Ecomobilité Ventures, la start-up parisienne OuiCar, ex-Zilok, embraye et passe la vitesse supérieure en s’offrant le site Unevoiturealouer.com dans l’optique de devenir le premier acteur français du secteur. Les premiers contacts entre les deux entreprises datent de la fin d’année dernière, et ont rapidement débouché sur un accord.

« Nous nous connaissions depuis un bout de temps. Sur 10 ou 12 acteurs de la location de voiture entre particuliers, deux émergent. Nous nous sommes dit que cela valait le coup de grossir les équipes et d’avancer ensemble » explique à Frenchweb Marion Carrette, la fondatrice de OuiCar. « Ensemble, nous allons constituer un parc de 12 000 voitures actives à la location pour 200 000 membres. Nous devenons de facto le cinquième opérateur derrière Avis, EuropCar, Hertz et Renault Rent, mais devant ADA qui en revendique 10 000 véhicules. Et je parle bien de voitures actives car notre politique de désactivation des véhicules non disponibles est très stricte ».

Marion Carrette  Ste Zilok

Autre élément de taille, là où les opérateurs « traditionnels » comptent des réseaux de 300 à 500 agences sur le territoire français, Mme. Carrette ambitionne de « proposer une voiture à louer dans chaque rue de France ». Et imposer ainsi son modèle. « Le marché de la location de voiture est estimé à 2,5 milliards d’euros pour 16 millions locations, dont la moitié pour raison personnelle » ajoute-t-elle. La start-upeuse de 39 ans espère ainsi grignoter entre 0% et 5% des parts de ce gâteau d’ici à deux ans. Et si elle reste focalisée sur la France, elle ne s’interdit rien pour autant au niveau européen si des occasions de présentent.

Elle devra cependant composer avec d’autres concurrents eux aussi bien positionnés, en particulier Drivy, ex-Voiturelib, qui a levé 2 millions d’euros en 2012. Mais Marion Carrette est confiante. « Les concurrents ont fleuri depuis quelques années. Nous étions une dizaine il y a un an mais, aujourd’hui, il n’en reste que trois et quatre »

La prochaine étape sera cruciale pour OuiCar, fondée en 2012 sous le nom de Zilok. Elle devra non seulement intégrer les équipes des deux sociétés en une seule structure, mais aussi gérer dans le même la saisonnalité de la demande à plus grand échelle, en particulier de mars à août où, avec les vacances, la demande est ascendante. « Je veux surtout éviter d’être en rupture de stock car les loueurs professionnels n’ont généralement plus de voitures ou deviennent bien plus chers qu’en temps normal car il font du yield management. Ce que nous ne faisons pas ».

Olivier Harmant

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

    1. Vous ne pensez pas si bien dire Dominique, d’autant que je suis moi-même chti :-)

Bouton retour en haut de la page
EXCLUSIF – OuiCar rachète Unevoiturealouer.com : « nous voulons proposer une voiture à louer dans chaque rue de France »
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises