ActualitéData RoomTech

[Expert] Votre marque n’a pas besoin d’une application mobile, par Grégory Pouy

Le mobile est sur toutes les lèvres des dirigeants des entreprises et plus spécifiquement des marketers et le bruit ambiant créé de l’anxiété et cette dernière… la panique.

Panique de ne pas prendre le train en route, de se rater quand on sait que les usages se développent sur le mobile…

application-mobile

La panique est rarement à l’origine d’idées brillantes malheureusement et ainsi on voit de nombreuses marques se dépêcher de créer leur application de marque…

Cela doit faire le bonheur des prestataires, sans doute un peu moins des personnes chez Apple et Android qui valident les applications.

Comme chaque fois, la question à se poser est relativement simple : quelle utilité pour les consommateurs?

Cette simple question (si vous y répondez honnêtement) devrait supprimer 90% des applications de marque. Il suffit de regarder ses propres usages pour se rendre compte que l’on utilise peu d’applications de manière régulière et à moins d’être très utile, nous ne la rouvrirons pas.

Déjà en 2009 on trouvait

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. la vraie question est pourquoi les apps de marques sont elles si inutiles? La reponse: parce qu elles sont mal conseillees, investissent dans de mauvais concepts inutiles, mal executes et mal marketes. C est la realite de 90% des apps de marques

    Mais une app de marque bien faite peut etre tres efficace : prenez starbuck par exemple…

    1. Je suis d’accord avec toi Ouriel évidemment…la majorité font des app centrées sur la marque.
      Après il y a aussi des marques qui ont du mal à se trouver une utilité en mobilité…

  2. Assez d’accord avec l’idée, a quoi sert une app pour la sncf, une banque ou même pour un salon de coiffure ? En effet beaucoup d’agence en profite et tant mieux !

    Pour nous en tant qu’éditeur d’une solution pour des marques que nous pourrions qualifier d’éphémère, l’intérêt et que par définition les visiteurs d’un événement sont en mobilité…

    1. Oui forcément sur un event, l’usage va être temporaire mais on peut imaginer de prolonger l’expérience après le salon non?

  3. c’est un grand OUI, il faut en effet prolonger cette expérience et surtout mettre en place les outils le permettant.Et ça c’est le travail de Goomeo ;)

[Expert] Votre marque n’a pas besoin d’une application mobile, par Grégory Pouy
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link