ActualitéAmérique du nordBusinessData RoomMarketing & CommunicationTech

Face à Facebook Messenger, Apple veut attirer les marques sur iMessage

  • Apple lance «Business Chat», un outil qui permettra aux possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’Apple Watch d’ouvrir une fenêtre iMessage à partir de Safari, Maps, Spotlight ou encore Siri afin d’entamer une conversation avec une entreprise.
     
  • Cette nouvelle fonctionnalité sera intégrée à iOS 11.

 

Apple se positionne sur le segment B2B. A l’occasion de la Worldwide Developer Conference, qui s’est tenue à San José du 5 au 9 juin, la firme de Cupertino a annoncé l’introduction d’une nouvelle fonctionnalité visant à faire de son application iMessage la plateforme de prédilection des entreprises pour interagir avec leurs clients. Baptisé «Business Chat», ce nouvel outil sera intégré à iOS 11 et permettra aux possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’Apple Watch d’ouvrir une fenêtre iMessage à partir de Safari, Maps, Spotlight ou encore Siri afin d’entamer une conversation avec une entreprise.

Ces conversations doivent déboucher sur plusieurs points de contact au sein de l’écosystème d’Apple dans la mesure où la marque à la pomme a prévu des interactions avec Apple Pay ou Calendrier pour sa nouvelle fonctionnalité. Ainsi, Apple permettra aux entreprises d’offrir un service client performant, avec la possibilité de planifier des rendez-vous et de gérer des transactions.

Un nouvel outil CRM face à Facebook Messenger et Twitter

Avec Business Chat, les entreprises peuvent inclure la plupart des capacités de leur application mobile au sein d’iMessage pour optimiser leur relation client. Ainsi, lors de la présentation à la Worldwide Developer Conference, Apple a pris pour exemple une conversation dans laquelle le client peut choisir son siège dans l’avion sans être contraint de lancer une autre application. 

En faisant d’iMessage un outil au service de la stratégie CRM des entreprises, Apple entend concurrencer Facebook Messenger, qui a massivement séduit les marques pour lancer des chatbots visant à améliorer la relation client. Apple doit également faire face à Twitter, qui propose aux grands groupes le service Dashboard, comprenant notamment deux outils de gestion de la relation client lancés l'an passé. Sur le site de microblogging, les entreprises ont ainsi l’opportunité de paramétrer des messages de bienvenue qui s’affichent dès que l’utilisateur ouvre une fenêtre de discussion privée ou encore d’utiliser la fonction «Réponses rapides», qui leur permet d’automatiser des réponses aux clients.

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
Face à Facebook Messenger, Apple veut attirer les marques sur iMessage
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer