ActualitéAmérique du nordBusinessData RoomMarketing & CommunicationTech

Face à Facebook Messenger, Apple veut attirer les marques sur iMessage

  • Apple lance «Business Chat», un outil qui permettra aux possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’Apple Watch d’ouvrir une fenêtre iMessage à partir de Safari, Maps, Spotlight ou encore Siri afin d’entamer une conversation avec une entreprise.
     
  • Cette nouvelle fonctionnalité sera intégrée à iOS 11.

 

Apple se positionne sur le segment B2B. A l’occasion de la Worldwide Developer Conference, qui s’est tenue à San José du 5 au 9 juin, la firme de Cupertino a annoncé l’introduction d’une nouvelle fonctionnalité visant à faire de son application iMessage la plateforme de prédilection des entreprises pour interagir avec leurs clients. Baptisé «Business Chat», ce nouvel outil sera intégré à iOS 11 et permettra aux possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’Apple Watch d’ouvrir une fenêtre iMessage à partir de Safari, Maps, Spotlight ou encore Siri afin d’entamer une conversation avec une entreprise.

Ces conversations doivent déboucher sur plusieurs points de contact au sein de l’écosystème d’Apple dans la mesure où la marque à la pomme a prévu des interactions avec Apple Pay ou Calendrier pour sa nouvelle fonctionnalité. Ainsi, Apple permettra aux entreprises d’offrir un service client performant, avec la possibilité de planifier des rendez-vous et de gérer des transactions.

Un nouvel outil CRM face à Facebook Messenger et Twitter

Avec Business Chat, les entreprises peuvent inclure la plupart des capacités de leur application mobile au sein d’iMessage pour optimiser leur relation client. Ainsi, lors de la présentation à la Worldwide Developer Conference, Apple a pris pour exemple une conversation dans laquelle le client peut choisir son siège dans l’avion sans être contraint de lancer une autre application. 

En faisant d’iMessage un outil au service de la stratégie CRM des entreprises, Apple entend concurrencer Facebook Messenger, qui a massivement séduit les marques pour lancer des chatbots visant à améliorer la relation client. Apple doit également faire face à Twitter, qui propose aux grands groupes le service Dashboard, comprenant notamment deux outils de gestion de la relation client lancés l'an passé. Sur le site de microblogging, les entreprises ont ainsi l’opportunité de paramétrer des messages de bienvenue qui s’affichent dès que l’utilisateur ouvre une fenêtre de discussion privée ou encore d’utiliser la fonction «Réponses rapides», qui leur permet d’automatiser des réponses aux clients.

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
Face à Facebook Messenger, Apple veut attirer les marques sur iMessage
Netflix, Amazon… : le gouvernement britannique veut réguler les plateformes comme les chaînes de télévision
Après Instagram, Facebook mise sur WhatsApp pour assouvir ses ambitions dans l’e-commerce
Le ciblage publicitaire en ligne, au cœur du modèle économique des géants de la Tech, décrié en Europe
Le programme français Blast sélectionne 20 projets de startups dans l’aérospatial et la défense
E-commerce: quels sont les bons (et moins bons) côtés de la vente en direct sur Instagram?
États-Unis: Twitter permet à ses stars de proposer du contenu payant pour diversifier ses sources de revenus