ActualitéAmérique du nordBusinessJeux Video

Facebook s’allie à Ubisoft pour lancer Assassin’s Creed et Splinter Cell en réalité virtuelle

  • Facebook aurait signé un partenariat avec Ubisoft pour obtenir les droits des jeux « Assassin’s Creed» et « Splinter Cell», dans le but d’en produire des versions en réalité virtuelle, selon le site The Information
  • Cet investissement, qui pourrait atteindre jusqu’à un milliard de dollars, s’inscrit dans la stratégie de Facebook visant à démocratiser ses casques de réalité virtuelle, dans lesquels il investit via sa filiale Oculus VR
  • Rachetée en 2014 par FacebookOculus VR est une société spécialisée dans la réalité virtuelle. Son dernier casque, Oculus Quest, lancé cette année pour 399 dollars, n’a pas besoin d’un smartphone ou d’un ordinateur connecté pour fonctionner. 
  • Les premières ventes de l’Oculus Quest auraient dépassé les prévisions de Facebook.
  • Pour augmenter les ventes, Facebook mise sur les jeux populaires de la franchise Ubisoft, après avoir financé plusieurs jeux d’autres éditeurs comme Electronic Arts.
  • Le géant américain souhaite également acquérir des studios pour produire ses propres jeux vidéo en réalité virtuelle et apporter une offre complémentaire à sa filiale Oculus VR

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Facebook s’allie à Ubisoft pour lancer Assassin’s Creed et Splinter Cell en réalité virtuelle
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?