ActualitéAmérique du nordAsieBusinessTech

La croissance d’Apple en Chine peut-elle reprendre via un nouvel accélérateur pour applications?

Apple cherche à développer ses activités de services en Chine: la marque à la pomme a ouvert un accélérateur de design et de développement à Shanghai. Il est destiné à accompagner les dévelopeur locaux dans la création d’applications sur iOS.

La Chine, toujours un marché clé pour Apple

Autrefois le premier marché mondial d’Apple devant les Etats-Unis et l’Europe en termes de ventes d’iPhone, la Chine a progressivement décliné dans les résultats financiers de l’entreprise, à partir du second trimestre 2016, avant de stagner fin 2017 puis de redécoller en 2018. Mais début 2019, la firme de Cupertino se retrouvait dans une situation délicate en Chine, pays où elle fabrique la majeure partie de ses produits. Les ventes d’iPhone y connaissaient un déclin significatif — comme dans le monde entier fin 2018 — et des incertitudes liées aux tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine affectaient l’économie. Apple avait en conséquence pris la rare décision d’abaisser la prévision de son chiffre d’affaires trimestriel.

La Chine continue toutefois à faire figure un marché clé pour Apple. L’entreprise y enregistre aujourd’hui près de 18% de son chiffre d’affaires. Apple affirme compter 2,5 millions de développeurs en Grande Chine. L’ouverture d’un accélérateur de design et développement à Shanghai pourrait leur permettre de créer des applications de meilleure qualité. Et ainsi de stimuler les dépenses chinoises sur l’App Store et dans les produits de la marque, dont éventuellement l’iPhone. Apple affirme avoir déjà commencé à tenir des conférences, des séminaires et des séances de networking pour les développeurs.

Apple à toute vapeur dans les services

En mai 2016, Apple avait ouvert un centre de développement et d’accélération dédié aux applications mobiles en Inde à destination des développeurs. L’objectif était de capter directement une main d’oeuvre bon marché pour accélérer sur le développement de son langage Swift, pour l’iOS.

Le chiffre d’affaires d’Apple issu de ses services pourrait bondir au troisième trimestre de son exercice décalé grâce notamment à sa boutique d’applications et à la reprise de la croissance en Chine, selon Evercore ISI. L’App Store est l’un des principaux moteurs de l’activité de services d’Apple. La division avait réalisé un chiffre d’affaires de 37,1 milliards de dollars l’an dernier. Plus tôt cette année, l’entreprise dirigée par Tim Cook s’est lancée à toute vapeur dans les services, avec Apple TV+, News+ ou encore la Apple Card.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
La croissance d’Apple en Chine peut-elle reprendre via un nouvel accélérateur pour applications?
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
WeWork: SoftBank renonce à son OPA de 3 milliards de dollars
Coronavirus: les hôpitaux de Paris produisent en 3D les équipements qui leur manquent
Copy link