ActualitéData Room

Facebook va lancer un nouvel outil de ciblage publicitaire

Facebook renforce son dispositif publicitaire sur tous les supports.

Le réseau social américain vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouvel outil marketing pour les annonceurs et leurs audiences personnalisées, qui sera disponible d’ici quelques mois. Il aura pour principe de cibler les internautes qui ont visité leur site ou application mobile, en dressant un liste de ceux qui ont montré un vif intérêt. Cet outil a pour finalité de mieux définir l’audience sur Facebook, et donc de toucher des prospects de manière plus précise en cas de publicité via l’utilisation de FBX (Facebook Exchange).

Dans son communiqué, Facebook donne l’exemple suivant :

« Une plateforme de vente de vélos en ligne va pouvoir atteindre des prospects qui ont visité leurs sites sans passer à l’achat. Grâce aux audiences personnalisées, l’entreprise pourra les toucher via le News Feed et les encourager à finaliser leurs achats en ligne. Facebook précise que cette nouvelle possibilité est assimilable à des outils de remarketing déjà existants »

Cet outil a donc pour objectif de booster les recettes publicitaires de la plateforme, et de mettre l’accent sur la pub mobile qui représente près d’un quart des recettes.

 

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Ca semble en test avec Booking.com par exemple. Visitez un hôtel, vous le verrez en pub sur Facebook aussitôt :)

  2. C’est déjà disponible en RTB en passant par Criteo par exemple.

Facebook va lancer un nouvel outil de ciblage publicitaire
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link