Data Room

FIA-NET dans le collimateur de la Cnil

Selon un article du Monde, la société FIA-NET, spécialisée dans les détections des fraudes à la carte bancaire en ligne, serait actuellement visée par une enquête de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

En effet, selon Sophie Nerbonne, directrice adjointe des affaires juridiques de l’institution, citée dans l’article, près d’une trentaine de plaintes d’usagers ont été déposées contre FIA-NET. Une mission de contrôle concernant FIA-NET serait ainsi en cours depuis 2011.

Parmi les plaignants, l’article recueille le témoignage de François. Celui-ci explique avoir commandé une première fois un produit sur Cdiscount. Après avoir été débité, l’internaute ne reçoit pas le mobilier convoité. Il conteste auprès de sa banque et se fait rembourser. L’affaire est ensuite classée par un huissier de justice dépêché par CDiscount. Mais l’histoire de François ne s’arrête pas là. Celui-ci raconte ensuite, que depuis cette mésaventure, il lui est impossible d’effectuer des achats en ligne sur les sites marchands certifiés par FIA-NET.

Selon la société de certification, contactée par le Monde, il n’aurait « pas été possible de garder des informations sur un usager alors que celui-ci a fait la demande explicite de supprimer ses informations personnelles ». Démarche qu’avait pourtant effectué François. Toutefois, lors d’une dernière tentative d’achat refusée, l’internaute s’est vu expliquer, par le site marchand en question, que sa commande avait été évaluée négativement par Fia-Net. Une notation qui annule automatiquement l’achat… Une enquête interne au sein de la société pourrait être enclenchée.

Créée en 2000, la société propose des services dédiés aux sites marchands et aux cyber-consommateurs. Les solutions Certissim et le Sceau de Confiance FIA-NET apportent aux e-marchands et aux cyberacheteurs la confiance nécessaire au développement du e-commerce. FIA-NET compte aujourd’hui plus de 200 collaborateurs, 1 700 sites clients avec plus de 20M de transactions analysées.  

Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

6 thoughts on “FIA-NET dans le collimateur de la Cnil”

  1. C’est inquiétant quand même… Même quand on croit être sur un site de confiance, on va finir par émettre des doutes.

  2. Fia net ont de vraies méthodes de voyous. Pas étonnant que la CNIL s’intéresse à eux. Ils ont bloqué des achats de notre société auprès de SFR avec qui nous sommes en compte depuis des années pour des motifs absurdes. Je refuse d’acheter sur les sites sur lesquels je vois apparaitre leur logo

  3. C’est l’arroseur arrosé !

    FIA-NET qui avait pour mission initiale de protéger les acheteurs des mauvais sites d’e-commerce (mission qu’ils ne remplissent pas vraiment car il est difficile d’être juge et partie), serait en fait un service de liste noire de mauvais acheteurs ? Cette histoire me parait incroyable tellement elle est explosive.

  4. tout n’est pas dit ici !!
    combien de francais sont des menteurs et des voleurs ? heureusement il y a fia-net pour défendre les marchands !!

    le plus voyou ici c’est bien le client !!! il ne recoit pas son mobilier et conteste aupres de sa banque !!! du n’importe quoi !! n’est il pas plu simple de contacter le marchand et demander des explications ?? bizarre cette histoire !! encore un client minable qui se cache derriere sa banque !! il est dommage de voir autant de gens minables en france qui ne savent pas lire les conditions generales de ventes des sites marchands, qui ne lisent pas les descriptions des produits et qui se cachent a chaque fois derriere les droits des consommateurs !! désolé mais le client n’est pas le Roi du monde !!!

  5. Votre réponse « petit joueur » fait plus de mal que de bien. Vous accusez carrement ce monsieur d’être un menteur ? Vous connaissez le dossier ? Si oui, c’est tres louche, et ca n’aide pas Fianet. Sinon, ca donne une encore plus mauvaise image.

    On va attendre les résultats de l’enquete de la CNIL. Mais c est vrai que le sujet est explosif.

  6. @petit joueur >heureusement il y a fia-net pour défendre les marchands !!
    Soyons honnête, les personnes qui ont le plus à perdre dans le e-commerce c’est bien les consommateurs et non les commerçants.
    >Le plus voyou ici c’est le client !
    Il a raison de contester auprès de sa banque si il cotise pour des services qui couvre se genre de litige ! Contacter le site marchand c’est bien quand il ne se défausse pas sur leur partenaire sécurité.
    >Il est dommage de voir autant de gens minable en France qui ne savant pas lire les conditions générales de ventes […] et qui se cachent à chaque fois derrière les droits des consommateurs. 
    Mon pauvre ami, ici le sujet est FIA-NET, et comme vous le dites si bien il est malheureux de voir autant de minables qui ne savent pas lires les descriptions, je t’invite à aller voir cette page :http://www.fia-net.com/annuaire/qui.php
    Oui FIA-NET logiquement, c’est un site de confiance pour les acheteurs, pas UNIQUEMENT pour le marchand.  Malheureusement lorsque vous payez par CB, FIA-NET ne vous protège pas au contraire ils approchent les limites du site louche qui vous demande des justificatifs que personne ne voudrait communiquer ! Toi par exemple, tu te verrais donner une photocopie de ta carte d’identité, ta CB et un RIB pour payer ta console dans un magasin ? Qui te garantie qu’ils seront utilisés à bon escient ?
    Le fonctionnement de FIA-NET pour ma part est complètement à revoir, il ne sert en aucun cas les consommateurs et à mon avis est plus susceptible de gangrené un site marchand de ses potentiels acheteurs car, le l’avantage de l’e-commerce étant la simplicité et la fiabilité, avec eux cela n’est pas le cas. Vous voulez de la sécurité ? PAYPAL .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This