ActualitéInvestissements

Financement des startups: Londres reste n°1 devant Berlin et Paris

Avec l'AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Londres est restée de loin la ville européenne la plus attractive pour l’investissement dans les jeunes pousses technologiques en 2018, malgré un net recul par rapport à l’année précédente, révèle une étude publiée mercredi par l’organisme de promotion de la capitale britannique. Quelque 1,8 milliard de livres (2 milliards d’euros) ont été investis dans les startups à Londres l’an dernier, soit près de deux fois plus qu’à Berlin (963 millions de livres) et loin devant Paris (797 millions de livres), selon des chiffres dévoilés par London & Partners et fournis par le cabinet spécialisé PitchBook.

Londres a regroupé à elle seule près des trois quarts des montants investis au Royaume-Uni dans ces entreprises technologiques, qui s’élèvent au total à 2,5 milliards de livres dans le pays, le plus dynamique d’Europe en la matière.

Finance, IA, blockchain…

La finance britannique fait toujours office de locomotive au sein du secteur technologique, avec plus d’un milliard de livres d’investissements reçus l’an dernier, dont ont profité des sociétés comme les banques en ligne Monzo et Revolut. Ces dernières sont désormais considérées des « licornes », signifiant qu’elle sont valorisées l’équivalent de plus d’un milliard de dollars chacune. L’étude relève qu’en dehors de la finance, l’intelligence artificielle et la blockchain sont les domaines d’activité les plus accompagnés.

Tout de même une année record pour Paris et Berlin

La place de Londres comme grand centre technologique a jusqu’ici semblé épargnée par les vicissitudes autour du Brexit, même si les montants investis en 2018 sont en nette baisse par rapport au record de 2017 (2,53 milliards de livres). London & Partners explique cette chute par plusieurs opérations d’envergure réalisées en 2017 et qui ont gonflé les montants récoltés cette année-là, évoquant notamment les fonds levés par le livreur de plats préparés Deliveroo et de la plateforme de transfert d’argent TransferWise. Du fait de ce décrochage de Londres, l’investissement dans les entreprises technologiques en Europe a stagné à 10,5 milliards de livres. Paris et Berlin ont en revanche toutes deux signé un nouveau record en 2018.

« Effet Macron » positif pour Paris

L’étude évoque pour la capitale parisienne un « effet Macron » rendant davantage attractive la France pour les jeunes pousses technologiques. Londres a d’ailleurs renforcé ses liens avec la capitale française lors de l’année écoulée, avec l’ouverture par London & Partners de son premier bureau à Paris. L’objectif est d’aider les entreprises françaises voulant s’établir à Londres et de conseiller dans le même temps les sociétés britanniques à se développer en France. London & Partners rappelle que la France est la deuxième source d’investissement étranger à Londres tous secteurs confondus. Les entreprises françaises y ont par exemple créé 7 300 emplois ces cinq dernières années.

Bouton retour en haut de la page
Financement des startups: Londres reste n°1 devant Berlin et Paris
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media