A la uneActualité

FoodTech: Delivery Hero rachète son grand rival Foodpanda

Deux géants européens de la livraison de repas se rapprochent, et, avec eux, la concentration du secteur s'intensifie. Les Allemands Delivery Hero et Foodpanda, qui ont le même actionnaire (Rocket Internet), vont unir leurs forces, suite au rachat du premier de son ancien rival. En joignant ses deux entités, l'incubateur berlinois Rocket Internet confirme son objectif de bâtir un géant de la livraison de repas à domicile sous l'entité «Global Online Takeaway Group», devant couvrir une soixantaine de pays et adresser un marché estimé à 90 milliards d'euros.

L'opération est clairement menée pour prendre rapidement plus de parts de marché que leurs concurrents. Sur ce secteur, Britanniques, Allemands et Américains ont tous donné naissance à de potentiels géants. Delivery Hero doit ainsi affronter Just Eat, Uber Eats, Deliveroo. (Foodora a également été rachetée par Delivery Hero). La bataille a fait des dégâts, à l'image de la fermeture subite à l'été dernier du Belge Take Eat Easy.

Avec cette acquisition, l'Allemand Delivery Hero met ainsi la main sur «20 nouveaux pays», précisent les deux sociétés dans un communiqué. Les deux sociétés ont été créées en 2011 pour Delivery Hero et 2012.

En 2015, 86 deals qui ont été conclus dans toute l'Europe, en Israël et en Turquie, d'après une étude Tech.eu. Au total, les fusions et acquistions ont pesé 3 milliards d'euros l'an passé. Cette année-là, Delivery Hero était d'ailleurs le champion des levées de fonds avec 287 millions d'euros levés. Son principal investisseur était alors Rocket Internet qui déboursait alors 496 millions d'euros

Voir aussi:

Food Tech: quel est le véritable potentiel du secteur en Europe?

Comment Foodora compte s’étendre dans les villes françaises

AlloResto pimente sa stratégie pour affronter ses nouveaux concurrents

2 commentaires

  1. Foodora a été racheté il y plus d’un an par Delivery Hero… Pas besoin de les affronter donc :)

Bouton retour en haut de la page
FoodTech: Delivery Hero rachète son grand rival Foodpanda
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya