ActualitéFrenchWeb Day

[Frenchweb Day RH] Manuel Diaz: «L’impact du digital sur la fonction, c’est le passage à l’ère de l’expérience employé»

Ils sont les prochains speakers du FrenchwebDay RH du jeudi 17 mars. Chaque jour, retrouvez le portrait «100% RH» de l'un de nos intervenants.

Aujourd'hui découvrez le portrait de Manuel Diaz,  président de l’agence de communication globale, native du digital, Emakina.

En 1997, avec l’aide de son frère Carlos, Manuel Diaz, alors âgé de 18 ans, crée à Limoges,  groupeReflect, l'une des premières agences web en France. Rapidement, groupeReflect grandit et s’impose comme leader sur le marché du web participatif en France et sur le marché européen.

En 2007 ils se rapprochent du groupe de communication belge Emakina, déjà présent dans différents pays européens. Manuel Diaz devient alors président du groupe en France. 

En Juin 2014, Manuel Diaz poursuit la stratégie de développement d’Emakina avec l'acquisition de l'agence publicitaire créative TOY, agence aux clients prestigieux tels que Solaris, BIC, Attractive World, Sofinco ou encore la SNCF.

En octobre 2015, Manuel Diaz publie aux éditions DUNOD « Tous Digitalisés, et si votre futur avait commencé sans vous ? », un ouvrage dans lequel il livre son éclairage sur ce qu'il s'est passé ces 15 dernières années dans la transformation digitale de nos sociétés.

Tous les jeudis, sur les réseaux sociaux, il présente l’émission #MarcheOuCrève dans laquelle il partage son expérience et son regard d’entrepreneur.

Spécialiste du digital, il anime un blog sur lequel il relaye et commente l’actualité numérique : www.manueldiaz.fr

(R)évolutions dans les RH? 

Je ne surprendrai personne en parlant du « Digital HR », ce qui compte c’est ce qu’on met derrière.

Tout d’abord la capacité des RH à accompagner le changement digital. On ne transforme pas le business sans faire évoluer les hommes.

C’est le mix des deux (nouveaux talents à intégrer et anciens à accompagner) qui fera une transformation réussie: il faut considérer chacun pour ce qu’il a d’unique et rendre les collaborateurs acteurs de leur transformation. Il faudra mener la transformation digitale avec les codes et la culture du digital.

Ensuite c’est d’inscrire le digital dans l’ADN des RH. Pour moi l’impact du digital sur la fonction c’est le passage à l’ère de l’expérience employé.

En 2016 on ne peut crier partout que l’avenir du digital c’est l’expérience client sans penser à ceux qui vont la rendre possible et qui sont également des « clients internes » qui achètent une marque employeur, avec leur engagement.

Il y a un enjeu sur la simplification des process RH, sur l’individualisation des parcours et des services apportés aux collaborateurs pour les aider à se développer.

On rentre dans un monde où des choses aussi évidentes que la notion de poste, de lieu, de contrat et de temps de travail volent en éclat.

Pourquoi les RH ?

Le digital est ma passion depuis que j’ai créé mon entreprise à 18 ans.

Quand on crée son entreprise à 18 ans et que 18 ans après on est encore à sa tête, on sait que ce sont les gens qui nous ont amenés là et c’est le talent et l’engagement de ceux qu’on recrute qui fait qu’on avance ou qu’on reste à quai. 

Quels bouleversements pour les entreprises ?

Gérer la fin d’un monde dans lequel elles sont nées et le passage à une économie digitale qui répond à d’autres règles. Le client n’est plus un segment mais un individu qui veut être reconnu en tant que tel, il n’achète plus de produits mais des expériences.

Même mouvement chez le collaborateur qui devient un entrepreneur, il n’a plus besoin de l’entreprise pour exister et offrir ses services.

Code du travail : quels changements à l’heure du numérique?

Le plus difficile c’est d’acter les changements dont on parlait plus tôt et en tirer les conséquences.  Je vois des collaborateurs se plaindre de dispositions a priori protectrices pour eux mais qui les empêchent de vivre leur travail comme ils le voudraient. Il y a de nouveaux équilibres à trouver pour favoriser la flexibilité du travail  sans que cela se fasse au détriment des uns ou des autres.

Le droit doit accompagner l’évolution de la société. Le code du travail ne protège plus personne, freine la création d’emplois et au final ni les entreprises si les salariés n’en ressortent gagnants.

[tabs][tab title= « L’événement: »]
Manuel Diaz​, interviendra lors du Frenchweb Day RH.

Pour voir la page dédiée à l'événement, cliquez-ici.

Pour vous inscrire, cliquez-ici. Profitez jusqu'au 05 mars du tarif early bird, 250€ HT au lieu de 350€ HT.

 

E62A5616

 

[/tab][/tabs]

Tags

Claire-Amance Prevost

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This