ActualitéBusinessStartupTech

[FW Radar] Adok, la solution pour transformer n’importe quelle surface en tablette géante et interactive

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Fondée en 2016 par Paul Péretié, Jimmy Roux et Renan Bourgois, anciens de l’école ESCP,  ensemble, ils créent Adok, une solution utilisant la technologie de projection tactile permettant de travailler seul ou avec plusieurs personnes sur n’importe quelle table ou mur.

Plus de détails avec Paul Peretie, co-fondateur d’Adok :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Adok propose de dépasser les écrans, et d’interagir avec la technologie de manière plus fluide et naturelle. Aujourd’hui, lorsqu’on arrête d’utiliser un écran, il reste un rectangle noir, très présent, sans utilité. Lorsque l’on veut interagir à plusieurs, se déplacer ou échanger, les écrans sont limités et limitants. Nous sommes persuadés que la projection interactive est bien plus modulable, adaptable et flexible pour répondre à nos besoins d’interfaces dans de nombreuses situations.

Quelle est votre proposition de valeur?

Adok a développé une technologie capable de transformer n’importe quelle surface en écran tactile. Cette nouvelle interface homme-machine se différencie des écrans traditionnels de plusieurs façons : La surface projetée est plus grande qu’une tablette tout en restant facile à transporter. Une projection ne craint pas d’être cassée comme un écran, et surtout l’équipement d’une salle est bien plus rapide et économique qu’avec des écrans traditionnels.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Aujourd’hui, nous avons 2 catégories d’utilisateurs. D’un côté les professionnels travaillant dans des bureaux et souhaitant digitaliser de nouvelles surfaces, pour des réunions collaboratives, des présentations clients ou des démos de logiciels.
De l’autre, les opérateurs des industries 4.0, dans des environnements contraints, comme les chantiers ou les usines. La projection tactile leur permet d’utiliser des logiciels de plans et autre avec des gants, avec un outil, sans craindre de rayer ou de détériorer l’écran.

Quel est votre plan de développement?

Notre objectif est de proposer des logiciels répondant aux usages métiers sur des verticales précises. Nous souhaitons exploiter la projection et la reconnaissance d’image pour proposer plus, et nous rapprocher d’une expérience en réalité augmentée, sans lunettes.

Nous visons 3M€ de revenus en 2018 et une croissance de l’effectif pour atteindre 35 Personnes avant la fin de l’année.

Nous avons déjà des clients européen et ouvrons le marché Américain sur certaines verticales dès le S2 2018.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu marché est de conserver notre avantage concurrentiel technique et commercial en proposant une expérience utilisateur différenciante, pour des métiers aussi variés que Chef de Chantier ou commercial en Software B2B.

Répondre de manière satisfaisante à la demande constante que nous avons aujourd’hui pour nos produits, tout en se concentrant sur les secteurs les plus porteurs. Le champs des possibles est vaste, le défi est de rester concentrés.

Financer notre accélération en rythmant nos investissements, nos recrutements et nos développements de manière efficace pour ne pas s’essouffler.

Faire grandir l’équipe à un rythme élevé tout en gardant un état d’esprit très souple et réactif.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons une concurrence qui est d’un coté direct avec Sony qui propose un projecteur tactile, le Xperia Touch, et de l’autre indirect avec les grands écrans tactiles du marché. Notre produit est pensé pour un usage professionnel ce qui nous différencie de Sony, et notre solution est bien moins coûteuse que les écrans tactiles classiques. Tout en restant mobile.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

2 en fait : Charles Miglietti et Kilian Bazin, fondateurs de Toucan Toco. Ils ont réussi à construire une boîte géniale, autofinancée, autour de valeurs comme la bienveillance et l’apprentissage.

Les 5 applications qui vous sont indispensables?

Welcome to the Jungle – Recrutement
Asana – Project management
Franz – pour réunir les flots de messages
Linkedin – Evident
Blinkist – Pour découvrir de nouveaux sujets et apprendre

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer?

VivaTech
Techinov
Technion Connected Lab
BIM World
TechCrunch Disrupt (Berlin en l’occurence)

Une start-up à nous faire découvrir ?

Vous connaissez Seald? Le meilleur moyen de crypter des informations et des messages sans passer par une usine à gaz.

Les données clés:

  • Fondateurs : Paul Péretié, Jimmy Roux et Renan Bourgois
  • Date de création : Début 2016
  • Levée de fonds : Oui, 200 000 euros à l’heure actuelle, auprès d’investisseurs privés.
  • Siège : Paris
Bouton retour en haut de la page
[FW Radar] Adok, la solution pour transformer n’importe quelle surface en tablette géante et interactive
[Silicon Carne] Virtual Flirting : comment Internet est devenu le premier lieu de rencontre
États-Unis: quelles sont les marques et plateformes à suivre ?
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media