ActualitéBusinessStartupTechTransport

[FW Radar] J’AACcélère veut faire prendre le virage numérique aux auto-écoles

Fondée en mai 2015 par quatre étudiants de l'IUT Informatique de Grenoble, Antoine Boisadam, Nils Burlat, Pierre-Antoine Porte et Florian Sanz, J’AACcélère permet aux élèves d'auto-écoles de digitaliser leur carnet de suivi papier. Il leur est possible de renseigner toutes leurs évolutions et remarques sur un même espace.

Plus de détails avec Florian Sanz, CEO et co-fondateur de J’AACcélère.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service ?

florian-sanzFlorian Sanz, CEO et cofondateur de J’AACcélère : Nous sommes partis d’un constat assez simple, le carnet de suivi papier des cours de conduite ne répond à aucune des attentes que ce soit du côté des élèves ou bien du côté des auto-écoles. Nous avons donc décidé de moderniser cette solution en l’améliorant pour qu’elle réponde désormais aux différents besoins : suivi de la progression de l’élève, analyse des trajets réalisés…

Notre solution leur permet d’offrir un service plus moderne et plus adapté à la nouvelle génération.

Quelle est votre proposition de valeur ?

Notre application mobile permet aux jeunes en conduite accompagnée de se passer du traditionnel livret d’apprentissage papier. Elle leur permet d’enregistrer toutes les informations de leurs trajets en seulement deux clics. Pour les auto-écoles, elles peuvent désormais suivre la progression de leurs élèves en conduite accompagnée alors qu’elles n’avaient auparavant aucune vision sur leur avancée.

Qui sont les utilisateurs de votre solution ?

D’un côté, les jeunes de 15 à 18 ans qui choisissent l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) afin de se former à la conduite. Ces derniers vont simplement appuyer sur le bouton central de l’application avant et après un trajet afin de récupérer toutes les informations nécessaires. Ils l’utilisent ensuite pour visualiser leurs trajets, s’auto-évaluer et récupérer une version PDF du carnet.

Les dirigeants et moniteurs d’auto-écoles utilisent eux l’application pour voir où en sont tous les élèves inscrits dans leur établissement. Ils peuvent alors détecter ceux qui sont en difficultés, ceux auxquels il faut proposer un rendez-vous pédagogique…

Qui sont vos concurrents ?

Nos principaux concurrents sont les groupes qui fournissent actuellement les ressources pédagogiques aux auto-écoles (Codes Rousseau, ENPC, Ediser…).

Contrairement à ces derniers, nous souhaitons proposer des services numériques qui permettent aux auto-écoles de moderniser leurs offres et répondre aux attentes d’un marché des 15-24 ans très connecté.

Quel est votre plan de développement ?

Nous souhaitons continuer à travailler main dans la main avec les auto-écoles pour leur permettre de proposer les meilleurs services et formations à leurs élèves. Nous allons donc continuer de distribuer notre tableau de bord pour auto-écoles et lancer le développement d’autres solutions dédiées à ce marché par la suite. Nous allons aussi chercher à mettre en place des partenariats avec différents acteurs dans les secteurs de l’assurance automobile et de l’automobile en général.

Quels sont vos enjeux ?

Nous voulons réussir à pénétrer le marché atomisé des auto-écoles afin de toucher un maximum d’élèves. Pour cela nous allons avoir besoin dans les semaines à venir de renforts en vente pour distribuer la solution.

[tabs]

[tab title= »J’AACcélère : Les données clés »]

Fondateurs : Antoine Boisadam, Nils Burlat, Pierre-Antoine Porte et Florian Sanz

Date de création : mai 2015, structure juridique début 2017

Levée de fonds : non

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This