ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Kinow la solution de plateformes vidéo intelligentes

Pierre, ingénieur spécialisé en marketing de l’innovation, exerce pendant plusieurs années en tant que consultant B2B en Europe au sein d’une agence conseil. Il part ensuite au Canada pour affiner ses compétences commerciales et sa pratique de l’anglais. Philippe, ingénieur informatique issu d’Epitech, développe la 1ere version de la solution e-commerce open-source PrestaShop entre 2007 et 2010 en tant que lead developer puis développe de nombreux projets en auto-entrepreneur. Ils se rencontrent en 2011 et décident d’allier leurs compétences et leur expérience pour créer Kinow.

Plus de détails avec Pierre ANTOINE et Philippe SANG, Co-fondateurs de Kinow:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

La vidéo est devenue omniprésente dans notre vie et l’économie de la possession matérielle cède progressivement à une économie à la demande. Dans ce contexte, nombreuses sont les sociétés qui diffusent ou souhaitent diffuser du contenu vidéo avec différent modes de monétisation (vente directe, abonnement ou publicité) : e-learning, sport, news, divertissement, cinéma, séries… tous les secteurs sont concernés.

Seulement, l’univers de la diffusion vidéo est particulièrement technique et en constante évolution (VR, 360, 4K), ce qui représente un enjeu financier et humain conséquent pour assurer une qualité de service optimale.

Kinow propose donc une solution de plateformes vidéo intelligentes qui permet de gérer, diffuser et monétiser plus efficacement son contenu vidéo et d’engager son audience pour maximiser le ROI de ses vidéos.

Quelle est votre proposition de valeur?

Permettre à toutes les sociétés possédant un catalogue de vidéos de le diffuser et de le monétiser grâce à une solution SaaS en Cloud, à des coûts ultra-compétitifs, déployable instantanément, interopérable et regroupant toutes les technologies nécessaires à la gestion d’une plateforme vidéo : transcodage et distribution vidéo, gestion avancée des catalogues (CMS), monétisation et abonnement (AVOD, TVOD, SVOD), analyse vidéo en temps réel, outils de Business Intelligence et de marketing…

Ainsi, nos clients n’ont plus à se préoccuper de la partie technique et peuvent se concentrer sur leur cœur de métier: distribuer leur contenu à leur audience.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Depuis 2015, nous avons déployé plus de 100 plateformes vidéo avec succès. Nous comptons parmi nos clients Equidia (plateforme vidéo du groupe PMU), Alchimie (Cellfish), Reworld Media, Tënk, Universciné Belgique, et bien d’autres.

Nos clients sont dans deux situations possibles:

  • Soit ils démarrent d’une feuille blanche et Kinow leur fournit la solution clé-en-main pour lancer rapidement leur service vidéo comme l’a fait Tënk (www.tenk.fr)
  • Soit ils ont déjà une infrastructure existante qu’ils vont compléter avec certaines briques de notre solution via l’utilisation de notre API, pour fluidifier leur workflow et réduire leurs coûts. C’était le cas d’Equidia qui a ainsi pu réduire ses coûts d’infrastructure de près de 70%, économiser 50% du temps des équipes éditoriales et marketing sur la gestion quotidienne tout en améliorant la qualité du service proposé à leurs utilisateurs (www.equidia.fr).

Quel est votre plan de développement?

Le marché de la vidéo à la demande est en train d’atteindre sa phase de maturité et de se consolider. C’est pourquoi nous continuons à renforcer notre réseau de partenaires techniques et commerciaux à travers le monde pour maintenir notre croissance à 3 chiffres. De plus en plus d’intégrateurs spécialisés utilisent notre solution pour renforcer leur proposition de valeur auprès de leurs clients.

D’un point de vue produit, les nombreuses plateformes que nous avons déployées nous ont permis d’identifier et de prioriser les fonctionnalités essentielles à tout bon service de vidéo. Nous venons de terminer l’implémentation de notre nouveau Media Manager permettant de gérer DRM Hollywoodiens (Fairplay, Playready, Widevine), live, 4k, 360, et VR. La recommandation intelligente des contenus, l’EPG (grille de programmation de flux linéaires) et la gestion centralisée de contenu avec des fonctionnalités multi-plateformes sont les prochaines évolutions prévues sur 2018.

Quels sont vos enjeux?

Comme indiqué, le marché de la vidéo est arrivé à une phase de maturité après une forte croissance. Il doit maintenant se consolider et les acteurs historiques laissent place à des jeunes structures qui répondent mieux aux nouveaux besoins de ce marché.

Chez Kinow, nous souhaitons permettre aux médias, chaînes de télévision, opérateurs télécom de prendre le tournant de l’OTT (Over The Top) et de la diffusion online dans ce nouveau marché “à la demande”.

Après une première levée de fond en 2016 et un retour à l’équilibre sur l’année 2018, nous envisageons l’opportunité de réaliser un deuxième tour de table en 2019 pour accélérer notre développement.

Concernant nos enjeux RH, l’équipe est formée, opérationnelle et stable. Les principaux besoins de situent maintenant au niveau du développement commercial orienté média.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont des acteurs techniques de la vidéo présents depuis au moins 10 ans. Ils ont le bénéfice d’avoir été “first-to-market” mais ont souvent de lourdes dettes techniques liées à des technologies anciennes et non scalables qui les empêchent de faire évoluer leur produit aussi rapidement que nous, qui induisent des coûts élevés pour le client et des temps de déploiement assez longs.

Contrairement à nos concurrents qui répondent à des périmètres très larges, nous avons préféré rester focalisés sur notre cœur de métier : l’outil de gestion du contenu et des utilisateur (back-end, back-office & API). Les autres prestations sont assurées par notre réseau de partenaires proposant des services complémentaires à notre activité. Résultat : un produit moins cher, plus performant, où de nouvelles fonctionnalités apparaissent quasiment tous les jours.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Plusieurs entrepreneurs et entrepreneuses de la Frenchtech m’inspirent au quotidien. Toutefois la lecture de la biographie d’Elon Musk fut particulièrement inspirante, le “self-made man” ultime… D’un point de vue plus local, Frédéric de Gombert, CEO d’Akeneo, qui nous accompagne depuis les débuts de Kinow, est impressionnant sur sa vision du marché et sa capacité à trouver le meilleur moyen de le disrupter.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Slack pour échanger simplement avec l’équipe.
  • LinkedIn pour réseauter.
  • Pipedrive pour la gestion facile de sa base de prospects.
  • Google Hangout/Meet pour les meetings en Visio.
  • Google Drive pour centraliser les fichiers de toute l’équipe

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

Les évènements auxquels je participe sont plutôt orientés vidéo :

  • L’IBC le plus gros salon du broadcast et des médias en Europe
  • Le NAB show le plus gros salon du broadcast et des médias aux US
  • Viva tech pour la symbiose entre grands groupes et startups
  • OTT Executive Summit pour suivre les trends du marché de la vidéo
  • Web2day parce que c’est l’évènement tech de l’année à Nantes (et en France) !

Une start-up à nous faire découvrir ?

Teester, une solution technologique complète pour donner la parole à vos clients en vidéo et les transformer en ambassadeurs. Leur solution est très complémentaire de la nôtre (et puis aussi parce qu’entre nantais, on se soutien !)

Les données clés:

  • Fondateurs :cLes deux associés fondateurs sont Pierre ANTOINE et Philippe SANG.
  • Date de création : 2015
  • Levée de fonds : 370 000€ (ABAB, BAMBOO, IDEE)
  • Siège: Kinow – 28 rue de Strasbourg, 44000 Nantes

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[FW Radar] Kinow la solution de plateformes vidéo intelligentes
E-santé: comment Sunrise favorise une médecine du sommeil individualisée et préventive
Le Français GFI Informatique renforce sa présence internationale avec l’acquisition d’une société espagnole
5 millions d’euros pour les vitrines digitales d’Evermaps
[DECODE Exit] MinuteBuzz, une exit au sein du groupe TF1 qui se termine mal
Just Eat
Livraison de repas: Just Eat refuse l’offre améliorée de Prosus
CapCar peine à se développer mais réussit à lever 5 millions d’euros auprès de Breega et Idinvest
Copy link