ActualitéBusinessDistributionEuropeFW5002016

[FW500 e-commerce] LDLC, le Lyonnais qui fait le pari du «phygital»

Créée en 1996, LDLC possède, au-delà de son site Internet, un réseau de quinze boutiques physiques. Le spécialiste de la vente de produits électroniques s'est fixé pour objectif d'en ouvrir cent d'ici cinq ans. La société a en effet opté pour un développement via un réseau de franchises.

Le Groupe LDLC regroupe pas moins de dix sites différents, parmi lesquels six sont des e-commerçants. La société est cotée en Bourse, sur le marché Euronext, depuis avril 2000.

Fidèle à sa stratégie de développement, LDLC a racheté materiel.net début 2016, portant à 700 le nombre de salariés travaillant au sein du groupe LDLC. Ce dernier, qui revendique 11 millions de visiteurs par mois sur son site, a réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 320,7 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016, en hausse de 12% sur l'année. On notera que la croissance de la société est largement soutenue par son offre B2B, en augmentation de près de 20% sur la période. LDLC se trouve à la 9ème place du classement Frenchweb 500 spécial e-commerce

L'homme-clé: Laurent de la Clergerie, fondateur

laurent-de-la-clergerieDès 1996, Laurent de la Clergerie fonde sa première entreprise, LDLC, après des études d'ingénieur. Quinze ans plus tard, il crée une seconde société avec sa femme: un site d'animalerie en ligne, doublé d'une boutique physique dans la région lyonnaise. En 2014, il lance avec des amis un nouveau concept de restaurant, alliant restauration rapide et sport, toujours dans la région lyonnaise. 

Enfin en 2015, Laurent de la Clergerie lance la LDLC School, qui propose une formation au numérique et à l'entrepreneuriat. Avec cette dernière, il s'est fixé comme objectif de révéler les talents de demain. 

«En 1996, quand je créais l’un des premiers sites d’e-commerce en France, j’étais loin d’imaginer ce qui m’attendait ! Ni même le plaisir que j’y prendrais ! Il a fallu oser, séduire, convaincre… et expliquer ! Montrer les formidables opportunités que nous offre le numérique. Rappeler également qu’il n’y a pas de réussite sans prise de risques. Et tout simplement prouver qu’avec passion et engagement, nous pouvons réussir des merveilles.» Laurent de la Clergerie, sur le site institutionnel du groupe LDLC.

[tabs] [tab title= « LDLC: les données clé »]

Place dans le FW500 e-commerce: 9eme

Fondateur: Laurent de la Clergerie

Siège social: Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes

Date de création: 1996

Effectifs: 700 salariés

Secteur: e-commerce

Site internet: www.ldlc.com

fb_icon_325x325     YBGgi9BO     

[/tab] [/tabs]

REVOIR L'interview d'Olivier de la Clergerie, Directeur Général LDLC (publiée en novembre 2014):

LIRE aussi: [FW 500] Qui sont les champions du e-commerce français?LDLC voit son chiffre d’affaires annuel bondir de 12%LDLC s’offre Materiel.net pour peser 500 millions d’euros de chiffre d’affairesLDLC ambitionne d’ouvrir une centaine de magasins franchisés d’ici 2021

banniereecommerce

Crédit photo: LDLC
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This