ActualitéLes levées de fondsTransport

Géolocalisation de taxis : le grec Taxibeat lève 4 millions dollars

Elle avait déjà réalisé un tour de table de 2 millions de dollars en juillet dernier

Spécialisée dans la géolocalisation des taxis, Taxibeat annonce une levée de fonds de 4 millions de dollars auprès de Hummingbird Ventures, soit seulement six mois après un précédent tour de table de 2 millions dollars (2,9 millions d’euros, ndlr). L’opération permettra à la société grecque de poursuivre son développement à l’international. Actuellement présente au Brésil dans les villes de Rio de Janeiro et Sao Paulo, en France à Paris et sa couronne, en Grèce à Athènes, et au Mexique dans la capitale, elle compte s’étendre dans les prochains mois à la Colombie, au Pérou et en Turquie.

taxibeat

La startup souhaite également avancer ses pions face à Easy Taxi, l’un de ses principaux concurrents, notamment en Amérique Latine, qui a levé 15 millions de dollars en juin 2013 auprès de Latin America Internet Holding.

« Dans de nombreux pays le secteur des transports et particulièrement des taxis présente de nombreuses déficiences – qualité de service médiocre, insécurité notoire, etc. Taxibeat permet de combler ces lacunes en mettant à la portée de tous un service simple et gratuit » explique Nikos Drandakis, PDG et co-fondateur.

Lancée en 2011, Taxibeat permet de repérer les taxis à proximité, de consulter des fiches descriptives sur les chauffeurs et les contacter directement depuis l’application. L’entreprise revendique 40 millions de dollars de chiffre d’affaires dans le monde pour une croissance de 18% par mois.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Géolocalisation de taxis : le grec Taxibeat lève 4 millions dollars
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link