ActualitéLes levées de fondsTransport

Géolocalisation de taxis : le grec Taxibeat lève 4 millions dollars

Elle avait déjà réalisé un tour de table de 2 millions de dollars en juillet dernier

Spécialisée dans la géolocalisation des taxis, Taxibeat annonce une levée de fonds de 4 millions de dollars auprès de Hummingbird Ventures, soit seulement six mois après un précédent tour de table de 2 millions dollars (2,9 millions d’euros, ndlr). L’opération permettra à la société grecque de poursuivre son développement à l’international. Actuellement présente au Brésil dans les villes de Rio de Janeiro et Sao Paulo, en France à Paris et sa couronne, en Grèce à Athènes, et au Mexique dans la capitale, elle compte s’étendre dans les prochains mois à la Colombie, au Pérou et en Turquie.

taxibeat

La startup souhaite également avancer ses pions face à Easy Taxi, l’un de ses principaux concurrents, notamment en Amérique Latine, qui a levé 15 millions de dollars en juin 2013 auprès de Latin America Internet Holding.

« Dans de nombreux pays le secteur des transports et particulièrement des taxis présente de nombreuses déficiences – qualité de service médiocre, insécurité notoire, etc. Taxibeat permet de combler ces lacunes en mettant à la portée de tous un service simple et gratuit » explique Nikos Drandakis, PDG et co-fondateur.

Lancée en 2011, Taxibeat permet de repérer les taxis à proximité, de consulter des fiches descriptives sur les chauffeurs et les contacter directement depuis l’application. L’entreprise revendique 40 millions de dollars de chiffre d’affaires dans le monde pour une croissance de 18% par mois.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Géolocalisation de taxis : le grec Taxibeat lève 4 millions dollars
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial
Salesforce s’offre Slack pour 27,7 milliards de dollars afin de rivaliser avec Microsoft
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est