ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Google investit dans Magic Leap : une réponse au rachat d’Oculus par Facebook ?

Magic Leap vient de lever 542 millions de dollars (424,7 millions d’euros) auprès de Google en tant que principal investisseur, et de Qualcomm Ventures, Legendary Entertainment, Thomas Tull, KKR, Vulcan Capital, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Andreessen Horowitz, Obvious Ventures et d’autres investisseurs. La société souhaite utiliser ces fonds pour accélérer le développement de son produit, de son logiciel et préparer la commercialisation.

Encore peu d’informations disponibles

Basée en Floride, la start-up édite une solution de « réalité cinématique » dont on ne sait pas encore grand-chose et le peu d’informations disponibles varient parfois d’un média à l’autre. La technologie développée permettrait de projeter une « sculpture de lumière en 3D sur la rétine de l’utilisateur » expliquait la société dans une interview accordée au New York Times en juillet. Elle se distinguerait des Google Glass ou de la réalité virtuelle proposée par Oculus, une solution rachetée par Facebook pour 2 milliards de dollars en mars. La solution reposerait à la fois sur un logiciel et un produit « wearable » complémentaire.

Le Wall Street Journal, qui a pu interviewer le fondateur, estime que son premier produit en développement est un appareil mobile et portable pour les yeux « permettant de voir des objets virtuels en 3D comme s’ils faisaient partie du monde réel ».

50 millions de dollars levés en février

« Magie Leap va au-delà de la perception actuelle de l’informatique mobile, de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle » explique Rony Abovitz, PDG et fondateur , diplômé en ingénierie biomédicale à l’Université de Miami.

En février, après une première levée de fonds de 50 millions de dollars, il déclarait : « ce qui est remarquable est la façon dont le corps et l’esprit humain répondent lorsque la technologie respecte la biologie,  les expériences magiques deviennent alors possibles. Dans ce nouveau monde de la relation intime entre l’informatique et les systèmes sensoriels humains, Magic Leap se penche à sa technologie exclusive pour répondre aux besoins très humains de nos futurs utilisateurs et co-créateurs » expliquait alors M. Abovitz.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This