ActualitéAmérique du nordBusinessTech

HP Enterprise se sépare de 10% de ses effectifs

La restructuration de Hewlett Packard Enterprise (HPE) se fait dans la douleur. La société informatique prévoit en effet de supprimer au moins 5 000 emplois, soit 10% de ses effectifs, selon Bloomberg. Toujours selon le média américain, ces suppressions d’emplois à grande échelle devraient débuter avant la fin de l’année et concerneraient des salariés du groupe travaillant aux États-Unis et à l’étranger. D’après Bloomberg, des postes de direction seraient dans le viseur de HPE.

Cette coupe des effectifs s’inscrit dans le plan d’économies annoncé début septembre par Meg Whitman, la CEO de HPE, à l’occasion de la publication des résultats trimestriels du groupe. Baptisé «HPE Next», ce plan vise à concentrer des équipes dans les pays les plus rentables. «Avec moins de domaines d’activités et des priorités stratégiques claires, nous avons l’opportunité de créer une structure interne et un modèle opération plus simples, plus agiles et plus rapides», avait déclaré la patronne du groupe.

HPE commence à sortir la tête de l’eau

A cette occasion, la firme américaine avait également annoncé un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 3%, à 8,2 milliards de dollars. Ce chiffre a dépassé les attentes des analystes qui tablaient sur 7,5 milliards de dollars de revenus. «Les résultats du troisième trimestre sont un signe encourageant des progrès réalisés», s’était félicitée Meg Whitman.

Depuis la scission du géant américain Hewlett Packard fin 2015, l’entité HPE est en pleine restructuration. En septembre 2016, elle a notamment vendu la majeure partie de son unité logicielle à l’éditeur britannique Micro Focus pour 8,8 milliards de dollars, cédant ainsi une part essentielle de son chiffre d’affaires. L’opération a été finalisée début septembre.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
HP Enterprise se sépare de 10% de ses effectifs
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
Copy link