ActualitéTech

HP procédera à la suppression de 520 emplois en France d’ici 2014

Après l’annonce ce matin d’une trentaine de postes supprimés au sein de Microsoft France, c’est au tour d’Hewlett-Packard (HP) de lever le voile sur un plan social.

En effet, après avoir annoncé, le 24 mai dernier qu’il procéderait à une vague de licenciements concernant 27 000 emplois dans le monde, HP a indiqué qu’environ 520 seraient supprimés en France à l’horizon 2014. L’AFP, qui a obtenu l’information auprès de la direction et des syndicats, précise toutefois que ces suppressions de postes s’effectueront sans licenciements. Le plan social qui concerne la France devrait donc se réaliser sur la base « de départs volontaires et d’un dispositif exclusif de pré-retraite ».

Parallèlement HP a indiqué dans un comuniqué que 70 profils juniors devraient être recrutés tous les ans lors des trois prochaines années. Par conséquent, la perte nette devrait être de 310 emplois en France. Un chiffre fustigé par Myriam Martinet (CGT) qui, citée par l’AFP, rappelle que « HP a augmenté sa distribution de dividendes cette année. »

L’objectif du vaste plan social est de soutenir le redressement du groupe. Ces suppressions d’emplois devraient représenter près de 8% des effectifs totaux du groupes, qui compte près de 300 000 salariés à travers le monde.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
HP procédera à la suppression de 520 emplois en France d’ici 2014
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise