ActualitéMarketing & CommunicationRetail & eCommerceTech

Huawei vend 550 000 smartphones sur WeChat

Huawei a vendu, en précommande, 550 000 exemplaires de son smartphone Honor 6 via l’application de messagerie instantanée WeChat. Plus précisément, c’est JD.com, le deuxième plus grand e-commerçant chinois après Alibaba, qui a écoulé les modèles grâce à sa boutique sur le réseau social, validant ainsi son modèle économique basé en grande partie sur le social e-commerce. L’application, filiale du conglomérat Tencent (qui a pris 15% de JD.com en mars, ndlr), multiplie en effet les initiatives dans le domaine.

Le mois dernier, elle a autorisé les comptes vérifiés à ouvrir des boutiques sur sa marketplace intégrée pour booster ses revenus. Elle s’était déjà lancée dans la vente de billets d’avion au départ de Guangzhou et Shenzhen. De même, 700 000 taxis seraient réservés chaque jour via l’application. Lors du Nouvel An chinois, elle avait également lancé un service de don d’argent électronique entre utilisateurs.

Une diversification des revenus permise grâce à une fonction de paiement  développée par Tencent. Twitter pourrait d’ailleurs s’inspirer de WeChat. Selon le site Re/code, Twitter testerait sur son application iOS des boutons « Buy now » qui renverrait les e-marchands avec lesquels des accords auraient été conclus. Le réseau social, plusieurs fois sanctionné en bourse, n’est toujours pas rentable et a publié une perte de 132 millions de dollars au premier trimestre.

WeChat compte un peu moins de 400 millions d’utilisateurs dans le monde. En février dernier, une estimation de BNP Paribas valorisait la société chinoise à 14,9 milliards de dollars.

Bouton retour en haut de la page
Huawei vend 550 000 smartphones sur WeChat
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies