ActualitéBusinessTech

[INFO FW] La nouvelle Freebox V7 intégrera une barre de son Devialet

On le savait depuis l’annonce des résultats financiers 2017 d’Iliad, de Xavier Niel lui-même : « La prochaine Freebox sortira avant la fin de l’année. La production des premiers éléments a commencé. » avait affirmé alors le fondateur de Free et vice-président d’Iliad, lors d’une rencontre avec quelques journalistes en marge de la présentation.

Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, avait également révélé à nos confrères de Boursier.com que l’opérateur travaillait sur, non pas une, mais deux versions de cette nouvelle génération. Sont donc attendues une box basique, ainsi qu’une Freebox V7 très haut de gamme.

Boîtier haut de gamme et effet waouh

Et d’après nos informations de ce jour, celle-ci embarquerait un système audio Devialet, concepteur de l’enceinte connectée Phantom. Rappelons que Xavier Niel est actionnaire de la start-up française. Avec son nouveau boîtier, l’inventeur du triple-play à trente euros compte frapper fort : « Elle ne correspond à rien de ce qui existe déjà, avait déclaré Xavier Niel. On travaille sur les derniers détails pour améliorer le produit. Une nouvelle box doit apporter un nouvel usage, on ne regarde plus vraiment la télé, on veut inventer quelque chose dans la box qui vous donne envie de l’utiliser en allant au-delà de la télé. Si on invente pas un usage, ça sert à rien. Pour la prochaine Freebox, il faut que l’on crée un effet waouh en popularisant des usages et en inventant une nouvelle façon de consommer », avait-il confié à 01net.

On s’attend aussi à retrouver sous le capot du nouveau boîtier certaines des innovations annoncées par l’opérateur suisse Salt, à l’occasion du lancement récent de sa Salt Fiber Box (FTTH). En effet, Xavier Niel a racheté l’opérateur, anciennement Orange Suisse, via sa holding personnelle en 2014, et les observateurs parient que certaines de ses avancées pourraient se retrouver dans la Freebox V7, comme le débit symétrique de 10 gigabits par seconde (400 fois plus rapide que le débit moyen en Suisse, et 10 fois plus rapide qu’en France).

Relancer la conquête sur le fixe

La Freebox V7 doit remplacer la célèbre Freebox Révolution, lancée en décembre 2010. Initialement prévue pour 2015, la cinquième génération de Freebox est évidemment très attendue des clients, mais aussi des investisseurs : Free n’a gagné que 135 000 recrutements nets en 2017, soit 21% des recrutements totaux, contre 32% en 2016. Free compte 6,5 millions d’abonnés sur le Haut-Débit et le Très Haut-Débit fixe, soit une part de marché de 24%.  La nouvelle Freebox devrait donc permettre à Iliad de reprendre sa conquête et de doper ses marges, grâce à une montée en gamme de ses offres.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This