ActualitéData RoomMarketing & Communication

[Infographie] Les chiffres de la publicité sur Facebook

Le réseau qui compte 1 milliard d’utilisateurs livre des chiffres sur le ROI publicitaire des annonceurs. 58% de ses utilisateurs se connectent à Facebook quotidiennement, le temps d’engagement y est de 6h35 en moyenne par mois.

L’infographie vante ainsi les bénéfices retirés par les annonceurs qui ont recours à la publicité sur le réseau social:

  • Un taux de ciblage de 91%, contre une moyenne de 27% pour le reste de la publicité en ligne. Facebook tire avantage des données précises récoltées au travers des quelques 3,2 milliards de mentions « j’aime » et de commentaires publiés chaque jour sur la plateforme communautaire.
  • Les publicités commerciales permettent un ROI minimum de 200% pour 70% des annonceurs, qui profitent aussi d’une meilleure notoriété (+31% par rapport aux publicités sur les autres sites), d’annonces plus impactantes (+98%) et surtout d’un meilleur taux de conversion(+192%). Le coût de conversion est ainsi 35% plus faible sur Facebook qu’ailleurs.

<a href=https://www.frenchweb.fr/facebook>Facebook</a>_Ads_FrenchWeb » src= »http://frenchweb.fr/wp-content/uploads/2013/04/<a
href=https://www.frenchweb.fr/facebook>Facebook</a>_Ads_FrenchWeb.png » width= »650″ height= »1950″/></a></p><p>Crédit photo: <a
rel=nofollow href=http://www.shutterstock.com/ target=_blank>Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos</a></p><div
class=

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Infographie] Les chiffres de la publicité sur Facebook
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?