Data RoomMarketing & Communication

[Infographie] Les marques face aux enjeux des médias sociaux

AYTM vient de publier une infographie qui illustre les principales conclusions de son étude baptisée «Branding and how it works in the social media age». L’enquête a été réalisée auprès d’un panel de 2000 internautes.

Quels sont les usagers de Facebook et Twitter les plus réceptifs aux actions des marques? Quels types de contenus les internautes préfèrent-ils recevoir de la part des marques ? Comment souhaitent-ils interagir avec elles? Quels adeptes des réseaux sociaux ont le plus d’influence pour les marques ?… Figurent parmi les principales questions auxquelles l’étude s’est attachée à répondre.

L’infographie nous apprend ainsi que :

  • 29% des interrogés suivent une marque sur Twitter et 39% ont déjà posté un tweet sur une marque.
  • Tandis que 58% des sondés ont déjà « liké » une marque sur Facebook et 42% ont déjà mentionné une marque dans leur statut.
  • La plupart des internautes ne partagent que les aspects positifs d’une marque.
  • Les utilisateurs de Facebook qui « like » l’activité d’une marque auraient plus d’influence que ceux qui ne « like » pas.
  • Les internautes préfèrent suivre l’actualité des marques via une actualisation de leur statut sur les réseaux sociaux (32%) ou par mails (27%).
  • Les adeptes des réseaux sociaux préfèrent surtout recevoir des réductions ou offres promotionnelles de la part des marques (80%). Les informations sur l’actualité de la marque (8%) et les questionnaires (5%) arrivent loin derrière.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Les marques face aux enjeux des médias sociaux
Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros
[Livre Blanc] 5 étapes pour réaliser un benchmark concurrentiel
[Livre Blanc] Recommandations de la CNIL pour la gestion des cookies : guide pratique et légal
Happydemics
Études d’opinion: regards croisés sur un marché en pleine évolution
Favikon
Influence Marketing : Favikon lève 500 000 euros pour noter les influenceurs
Pourquoi la Cnil inflige-t-elle des amendes de 100 et 35 millions d’euros à Google et Amazon?