Retail & eCommerceTech

[Infographie] Les utilisateurs de tablettes, nouvel eldorado pour les e-commerçants ?

L’infographie suivante, réalisée par l’équipe de Milo à partir des données issues d’un rapport publié par eMarketer, souligne à quel point les utilisteurs de tablettes représentent une cible en or pour les e-commerçants. En effet, aux Etats-Unis, les utilisateurs de tablettes dépenseraient près de 20% de plus par achat que ceux qui réalisent leurs courses en ligne depuis un PC.

L’infographie rappelle également que le rythme d’adoption des tablettes aux Etats-Unis devrait croître beaucoup plus rapidement que celui des smartphones. Ainsi, en 2011, près de 34M d’Américains disposaient d’une tablette, un chiffre qui devrait atteindre 55M en 2012 et près de 90M en 2014.

Parmi les autres chiffres clefs :

  • 58% des usages de tablettes s’effectuent à la maison, lieu propice aux achats.
  • 52% des utilisateurs de tablettes préfèrent faire leurs achats online sur leur tablette tandis que 40% d’entre eux préfèrent utiliser leur ordinateur.
  • Les utilisateurs de tablettes dépensent en moyenne 123$ lors de leurs achats en ligne, contre 80 $ pour les achats sur smartphones et 102 $ pour les achats effectués depuis un PC.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Excellent article de (re)prise de conscience que le monde des usages est en perpétuel évolution.

    Donc quid de nos sites sous iPad ?

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Les utilisateurs de tablettes, nouvel eldorado pour les e-commerçants ?
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
A la rencontre de Michel Meyer, Technical Program Manager pour Facebook, basé à San Francisco
Picnic lève 600 millions d’euros pour prendre le marché de la livraison à contrepied