Recruter
/ InsidersActualité

[INSIDERS] 773 millions d’adresses e-mail touchées par une fuite de données 

#Cybersécurité : 773 millions d’adresses e-mail touchées par une fuite de données 

Il s’agit de la première faille de sécurité d’envergure de l’année 2019. Une base de données conséquente, baptisée «Collection #1», contenant près de 773 millions d’adresses e-mail et plus de 21 millions de mots de passe a été publiée un forum de piratage en ligne, rapporte Wired. Ces données sont concentrées dans 12 000 fichiers pour un total de 87 Go. Ce piratage XXL a été signalé pour la première fois par l’expert australien Troy Hunt.

Crédits : Shutterstock.

«Collection #1» est l’une des plus grandes violations de données de l’histoire, après le tirage de Yahoo qui avait touché jusqu’à 3 milliards d’utilisateurs. Cependant, au contraire de nombreuses fuites de données, les informations des comptes de messagerie constituant «Collection #1» n’ont pas été mises en vente. Elles ont d’abord été hébergées sur le très populaire site d’hébergement cloud Mega avant d’être retirées, puis affichées sur site public de piratage.

Pour vérifier si vos données ont été affectées ou non par cette faille de sécurité, vous pouvez vous rendre sur HaveIBeenPwned.com et entrer votre adresse électronique. Vous pourrez alors savoir si vos données sont présentes dans la base de données «Collection #1», ou si elles sont été rendues vulnérables lors d’autres piratages.

#Transport : le projet de train Hyperloop dans une phase opérationnelle aux Émirats en 2020

AFP – Le projet de train du futur Hyperloop entrera dans une phase opérationnelle aux Emirats arabes unis l’année prochaine. La compagnie Hyperloop Transportation Technologies prévoit d’exploiter un tronçon de 10 km de la route de 150 km reliant la capitale émiratie Abou Dhabi à Dubaï avant l’ouverture de l’Exposition universelle de 2020 à Dubaï, a déclaré son président Bibop Gresta à l’agence gouvernementale émiratie WAM. Il n’a pas indiqué précisément quand le projet serait pleinement opérationnel, ajoutant que son coût est estimé entre 3 et 6 milliards de dollars. Une fois terminé, ce train à très grande vitesse réduira le temps de trajet entre Abou Dhabi et Dubaï à «quelques minutes» au lieu de plus d’une heure actuellement, a déclaré Bibop Gresta.

Crédit: HyperloopTT

En avril dernier, Hyperloop a signé un protocole d’accord avec Al-Dar Properties, une importante société immobilière basée à Abou Dhabi, pour la construction et l’exploitation de cette liaison de transport quasi-supersonique. Le principe de ce train ultra-rapide est de faire circuler des capsules pressurisées, ou «pod», dans des tubes à basse pression pour s’affranchir des frottements aérodynamiques et frôler le mur du son. «C’était un rêve farfelu, mais nous sommes tous excités maintenant car ce rêve se réalisera aux Émirats arabes unis en 2020», a dit Bibop Gresta.

Il a indiqué que la première capsule du train a déjà quitté une usine d’assemblage en Espagne pour Toulouse, en France, où elle sera testée sur un prototype de tronçon. D’autres projets de ce type ont été lancés ailleurs dans le monde.

#GAFA : le patron d’Apple veut donner la maîtrise de leurs données aux usagers

AFP – Le patron d’Apple a appelé les législateurs américains à donner aux usagers la maîtrise de leurs données personnelles collectées sur Internet en leur permettant de les effacer à volonté. Dans une tribune publiée par l’hebdomadaire Time, Tim Cook développe cette idée de la protection de la vie privée qui lui est chère et qui est l’un des arguments de vente d’Apple. La marque à la pomme avait enfoncé le clou avec un panneau publicitaire géant à Las Vegas au moment du salon mondial de l’électronique grand public. Détournant le célèbre slogan publicitaire de la «Sin City», à savoir «ce qui se passe à Vegas reste à Vegas», Apple clamait : «Ce qui se passe dans votre iPhone reste dans votre iPhone.»

Tim Cook a plaidé pour une nouvelle loi qui donne la possibilité au consommateur d’effacer «à la demande» les données personnelles récoltées en ligne. Cet appel du patron de l’emblématique entreprise de la Tech déplaira très certainement aux géants du numérique comme Google, Facebook ou Amazon, qui tirent leur richesse de l’exploitation des innombrables informations collectées auprès des usagers de leur sites et produits. Des élus des deux bords au Congrès américain ont proposé des mesures pour améliorer le respect de la vie privée, s’inspirant en partie du Règlement général sur la protection des données adopté par l’Union européenne.

Tim Cook, CEO d’Apple. Crédits : Apple.

«Une loi fédérale sur le respect de la vie privée balayant large ne devrait pas seulement viser à donner la maîtrise de ses données au consommateur, mais aussi mettre en lumière ceux qui vendent vos données en cachette», a souligné Tim Cook. Selon lui, la FTC, la commission chargée de la protection des consommateurs aux États-Unis, devrait établir une plateforme d’échange de données, sur laquelle les entreprises qui veulent en faire commerce doivent s’enregistrer. Elle permettrait aux consommateurs de suivre les transactions de client en client et leur offrir la possibilité de «les effacer à la demande, gratuitement, facilement, en ligne et une fois pour toutes». Tim Cook avait dénoncé l’année dernière avec virulence les pratiques actuelles, affirmant que les données personnelles «sont transformées en armes contre nous avec une efficacité toute militaire».

«En 2019, il est grand temps de défendre le droit à la vie privée, le vôtre, le mien, de tout le monde», plaide Tim Cook dans Time. «Les consommateurs ne devraient pas avoir à supporter plus longtemps les entreprises qui amassent de manière irresponsable les profils des usagers, les fuites de données qui semblent hors de tout contrôle et notre inhabilité grandissante à contrôler nos vies numériques», dénonce t-il. Il plaide pour une obligation faite aux entreprises de gommer des données les éléments permettant d’identifier les consommateurs ou tout simplement d’éviter de les collecter. Une nouvelle loi permettrait selon Tim Cook d’aider les sociétés de la Tech à retrouver la confiance des usagers, qui a été mise à mal par les scandales à répétition ces dernières années. «La technologie a le potentiel de transformer le monde pour le meilleur, mais n’arrivera jamais à atteindre ce but sans la confiance des gens qui s’en servent», estime-t-il.

#AssurTech : Une première levée de fonds de 2 millions d’euros pour Qape et son offre Kovers

La start-up AssurTech Qape, qui a conçu et distribue la mutuelle santé Kovers, a bouclé un premier tour de table de 2 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs. La société lancée en 2016 par Kim Vu Dinh, Julien Mouchet et David Syed entend avec cette levée accélérer sa croissance en augmentant ses investissements en R&D et en nouant de nouveaux partenariats. Elle prévoit en outre d’acquérir de nouveaux assurés pour son offre Kovers et de lancer à grande échelle la commercialisation de ses innovations.

Crédits : Qape

Qape s’est donné pour mission de «répondre à la crise de confiance entre assurés et assureurs, en donnant à l’assuré non seulement plus de lisibilité sur les garanties et le coût de la santé, mais aussi un meilleur accès aux soins, notamment avec la e-santé dès le premier niveau d’adhésion». L’entreprise s’appuie dans ce cadre sur des technologies d’intelligence artificielle et de big data pour offrir un service de comparatif intelligent. A l’issue de l’opération, Qape reste majoritairement détenue par ses fondateurs.

Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This